"The new war game, Polemos", gravure de Paul Naumann ("The Illustrated London News", N. 2585, 3 novembre 1888). ©Getty - DeA / Icas94
"The new war game, Polemos", gravure de Paul Naumann ("The Illustrated London News", N. 2585, 3 novembre 1888). ©Getty - DeA / Icas94
"The new war game, Polemos", gravure de Paul Naumann ("The Illustrated London News", N. 2585, 3 novembre 1888). ©Getty - DeA / Icas94
Publicité
Résumé

Quel sens donner au mot "guerre" aujourd’hui? Avec Catherine Hass, anthropologue, pour "Aujourd’hui la guerre" (Fayard, janvier 2019). En dialogue avec Andreï Makine, écrivain et académicien, auteur de "Au-delà des frontières" (Grasset, 30 janvier 2019).

avec :

Catherine Hass (anthropologue), Andreï Makine (Ecrivain).

En savoir plus

Ce n’est pas un mot nouveau mais un mot à redéfinir : dans Aujourd’hui la guerre (Fayard, 2019), l’anthropologue Catherine Hass, chercheuse associée au CERNA (Centre d'Économie Industrielle), chargée de cours à Sciences Po Paris, donne son analyse de ce terme employé pour qualifier des réalités très différentes. Nouvelle lecture des enjeux contemporains.

En discussion avec l’écrivain et académicien Andreï Makine, auteur de Au-delà des frontières paru chez Grasset.

Publicité

La guerre contre le terrorisme n’a pas d’ennemi et pas de fin.    
(Catherine Hass)

Tout est parti de quatre mots : «Nous sommes en guerre», France, novembre 2015.  Dans cette affirmation de Manuel Valls, vous interrogez à la fois le mot guerre et l’emploi de la première personne du pluriel... Qui est ce «nous» ? La France, les Européens, les démocraties occidentales ? Quelles seront les conséquences juridiques d'un telle affirmation? 

Quand on dit « c’est la guerre » quand ce n’est pas la guerre, c’est dire pour un Etat son intention de la faire.          
(Catherine Hass)

Un essai analytique et une réflexion autour du mot "guerre", de sa disparition, dans les changements de paradigme qu'elle engendre : redéfinition de l'ennemi et des antagonismes, des lieux et de l'acte combattant devenu "frappe chirurgicale" puis menace. Une plongée dans le logos et l'histoire de la guerre pour mieux comprendre le concept actuel de "guerre contre le terrorisme" qui constitue le paradigme de notre époque.

Les guerres qui sont menées aujourd’hui correspondent avant tout à une idéologie.          
(Andreï Makine)

27 min

Extraits sonores:

  • Marine Le Pen (2018), Manuel Valls (2015), Nicolas Sarkozy (2015), Emmanuel Macron (2018) et François Hollande (2015) sur la guerre
  • Déclaration de Javier Solana, secrétaire général de l’OTAN, le 24 mars 1999 au début de la campagne de bombardements sur Belgrade.
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Henri Le Blanc
Collaboration
Maja Neskovic
Production déléguée
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Marie Plaçais
Réalisation
Oriane Delacroix
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation