Une cérémonie de naturalisation à San Diego (Californie, USA) le 19 septembre 2012
Une cérémonie de naturalisation à San Diego (Californie, USA) le 19 septembre 2012
Une cérémonie de naturalisation à San Diego (Californie, USA) le 19 septembre 2012 ©Getty - Sandy Huffaker / Contributeur
Une cérémonie de naturalisation à San Diego (Californie, USA) le 19 septembre 2012 ©Getty - Sandy Huffaker / Contributeur
Une cérémonie de naturalisation à San Diego (Californie, USA) le 19 septembre 2012 ©Getty - Sandy Huffaker / Contributeur
Publicité
Résumé

Démocraties et sociétés multiculturelles, un mariage difficile ? On en pale avec le politologue Yascha Mounk, auteur de "La grande expérience. Les démocraties à l'épreuve de la diversité" (L'Observatoire, janvier 2022).

avec :

Yascha Mounk (professeur à l’Université Johns Hopkins à Baltimore et auteur de « Le peuple contre la démocratie » (Editions de l'Observatoire, 2018)).

En savoir plus

Yascha Mounk est politologue. Après son livre à succès Le peuple contre la démocratie (L’Observatoire, 2018), il revient avec La grande expérience. Les démocraties à l’épreuve de la diversité (L’Observatoire, 19.01.22). Un livre traduit de l’anglais (USA) par Benjamin Peylet et publié dans la collection “La Relève” dirigée par Adèle Van Reeth.

Nous serions embarqués dans une “expérience” inédite dans l'histoire : transformer une démocratie mono-ethnique et monoculturelle en société multiethnique, en Allemagne, (pays d'origine de l'auteur), mais aussi ailleurs. Partout dans le monde, il s’agirait de former des démocraties multiethniques “très diverses”. Une grande expérience sans volonté délibérée et sans consensus sur les règles ou les institutions souhaitées.

Publicité

Beaucoup douteront de la possibilité de créer "une société dans laquelle nous ne sommes pas définis par notre peau, par notre appartenance religieuse" nous dit Yascha Mounk. En effet "il y a un pessimisme de droite ou de droite extrême […] mais en même temps un pessimisme de la part des gens en principe favorables à la “grande expérience ”.

S'il admet des raisons de douter, Yascha Mounk prône tout de même l'optimisme. Articulant une vision positive et réaliste des moyens pour que la grande expérience réussisse, il montre que les démocraties ont diversifié leur population en dépit des progrès qui restent à faire.

À lire aussi : Gaspar Claus, un violoncelle et des possibles

Extraits sonores :

  • François Miterrand, 1987, à la Sorbonne
  • François Zemmour, RTL, juin 2017
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Thomas Beau
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Lucas Bretonnier
Collaboration