L'équipe de "Bacurau" au Festival de Cannes 2019
L'équipe de "Bacurau" au Festival de Cannes 2019
L'équipe de "Bacurau" au Festival de Cannes 2019 ©AFP - LOIC VENANCE
L'équipe de "Bacurau" au Festival de Cannes 2019 ©AFP - LOIC VENANCE
L'équipe de "Bacurau" au Festival de Cannes 2019 ©AFP - LOIC VENANCE
Publicité
Résumé

Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles, scénaristes et réalisateurs brésiliens, évoquent la situation du cinéma au Brésil et les troubles d'un Nordeste enclavé à l’occasion de la sortie de "Bacurau", en salle le 25 septembre (Prix du jury au Festival de Cannes).

avec :

Juliano Dornelles (Réalisateur décorateur), Kleber Mendonça Filho (Cinéaste).

En savoir plus

Bacurau, salué à Cannes, réinvente le film de genre en mêlant le western et le slasher-movie cher à John Carpenter dans un Nordeste brésilien à l'abandon. Les deux réalisateurs, Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles, proposent une chasse à l'homme menée par des Américains dans un petit village d'irréductibles latinos-américains en situation de pénurie. Ce film est l'occasion de mettre des images sur des réalités méconnues et une remarquable galerie de portraits pour donner un visage à ceux qu'on pourrait qualifier d'invisibles. 

Quand on a découvert l’endroit, ce petit village était totalement inconnu et ils disent que, grâce à ce film, ils sont sur la carte. J’espère que ce n’est pas qu’une vision artistique mais aussi politique. Les gens du village pensaient que, comme les autres, nous allions les oublier, mais nous ne les avons pas oubliés.                  
(Kleber Mendonça Filho)

Publicité

Les deux réalisateurs ont imaginé ce scénario dans un futur proche et ont été surpris de trouver pendant le temps de préparation du film des échos de plus en plus forts à leurs prédictions dans la société contemporaine. Il s'agit pour les habitants de Bacurau de survivre dans un monde devenu invivable, où une menace extérieur plane en permanence.

Ils savent vivre avec très peu de ressources et avec beaucoup de solidarité, ils n’ont pas besoin des politiciens corrompus.                  
(Juliano Dornelles) 

Après le succès d'Aquarius (2016), Kleber Mendonça Filho démontre une fois de plus sa cinéphilie avec ce long-métrage aux références variées, du Cinema Novo aux films d'épouvante. 

Le Brésil est très riche en tensions à différents niveaux. Et les choses sont devenues folles au cours des dernières années. Ça semblait vraiment coller à l’actualité. Le Brésil est un endroit idéal pour écrire ce genre de film de western ou d’horreur.                  
(Kleber Mendonça Filho)

Tandis que, cette année, le Festival de cinéma de Biarritz célèbre l'Amérique Latine, Bacurau participe de la mise en lumière d'une scène d'avant-garde menacée par le pouvoir en place.

32 min

Extraits sonores:

  • Extrait de Bacurau (Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles, 2019)
  • Extrait de la masterclasse de John Carpenter le 17/05/2019 au Festival de Cannes.
  • Minouche de Rachid Taha extrait de "Je suis Africain" sorti le 20/09/2019
Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
François Bréus
Collaboration
Eric Lancien
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Maja Neskovic
Production déléguée
Laura Dutech-Perez
Collaboration
Gilles Blanchard
Réalisation
Oriane Delacroix
Collaboration
Sophie Marty
Collaboration