Julia Deck
Julia Deck
Julia Deck ©Getty - Leonardo Cendamo
Julia Deck ©Getty - Leonardo Cendamo
Julia Deck ©Getty - Leonardo Cendamo
Publicité
Résumé

Et si le sens du suspense naissait dans la petite enfance ? Retour sur une jeunesse à la fois cultivée et inquiète avec Julia Deck, auteur de Propriété privée, qui vient de paraître (Minuit).

avec :

Julia Deck (écrivaine).

En savoir plus

L’enfance a été parisienne, nichée dans un quartier calme du 20ème arrondissement de Paris. Une enfance parisienne, agréable et tranquille… A première vue, seulement, puisque dès ses premières années s’y nichait une forme d’inquiétude :

Je pense que j’ai toujours été un peu inquiète, et que l’inquiétude est allée grandissante… Je suis fille unique et j’avais l’impression qu’on vivait en vase-clos avec mes parents et leurs amis. C’est-à-dire que petite, je n’ai fréquenté aucun enfant avant l'école Maternelle. Cela m’effrayait et longtemps je me suis tenue à distance… 

Publicité

La question de l’identité et du mensonge, qui aujourd’hui irrigue ses romans, se voit avivée à la fin de l’adolescence, avec la lecture des livres de Freud :

J’étais tout à fait dans les clous dans mon parcours scolaire... mais il y avait cette question de la folie, cette inquiétude persistante qui ne m’a plus quittée.

Un regard sur la folie et un appétence pour le suspense, entretenu par la diffusion de séries américaines, moralement répréhensibles dans son milieu, mais envers lesquelles elle ressent alors une attirance particulière :

J’ai pris un plaisir incroyable à aller regarder des feuilletons américains chez ma grand-mère ! Je me souviens de ces espèces de téléfilms hollywoodiens avec des drames familiaux, des retournements incroyables… J’avoue que j’y pense encore aujourd’hui, et consciemment, lorsque je construit des histoires...