Paul Chemetov en 2005
Paul Chemetov en 2005 ©AFP - PASCAL PAVANI
Paul Chemetov en 2005 ©AFP - PASCAL PAVANI
Paul Chemetov en 2005 ©AFP - PASCAL PAVANI
Publicité

2ème partie de l'entretien avec l'architecte et urbaniste Paul Chemetov, dont le livre Paul Chemetov - Etre architecte (Arléa) vient de paraître.

Avec

Issu d’une famille d’intellectuels russes, Paul Chemetov a eu la chance de grandir dans un milieu sensible et cultivé. Un père graphiste, une mère férue de Proust, et l’accès à une grande bibliothèque familiale, dont certains manifestes de Le Corbusier le marquèrent à jamais. En quoi l’architecture est-elle nécessaire aux jours heureux ? 

Je cite souvent cette notation de Louis XIV sur un plan de Versailles : "il y faudrait plus d’enfance"… Il faut en effet un peu plus de naïveté, de surprises, un peu plus d’enfance dans les bâtiments. 

Publicité

Une naïveté qui berce aujourd’hui ses souvenirs de petit garçon, avant-guerre, jouant et parlant en russe avec ses parents.