La galette de sarrasin se mange croquante ou fondante, au choix...
La galette de sarrasin se mange croquante ou fondante, au choix...
La galette de sarrasin se mange croquante ou fondante, au choix...  ©Getty - Westend61
La galette de sarrasin se mange croquante ou fondante, au choix... ©Getty - Westend61
La galette de sarrasin se mange croquante ou fondante, au choix... ©Getty - Westend61
Publicité
Résumé

Riad Sattouf a hésité entre ses souvenirs syriens, libyens, et français... Mais finalement, c'est le réconfort breton de sa grand mère qu'il a choisi !

En savoir plus

La madeleine de Riad Sattouf aurait pu être un makdous syrien, ces aubergines farcies et pimentées qu'il n'a jamais retrouvé en France.. La madeleine de Riad Sattouf aurait pu être ce jus de raisin chimique et soviétique découvert en bas âge lors du séjour familial libyen qu'il raconte dans le premier tome de L'arabe du futur. 

Mais la madeleine de Riad Sattouf se tourne du côté du réconfort, et le réconfort chez lui est breton ! 

Publicité
Références

L'équipe

Portrait de Mattéo Caranta
Portrait de Mattéo Caranta
Mattéo Caranta
Production