Publicité
En savoir plus
René Bally et Robin Duponnois
René Bally et Robin Duponnois
© Radio France - Hélène Combis

Chaque année, dans le monde, dix millions de terres arables sont perdus, à cause de la désertification, et cela concerne 480 millions de personnes menacées dans leur vie. Depuis les années 1970, les hommes ont tenté d’endiguer le phénomène et d'édifier des barrières végétales. Mais pour vaincre le mal, il fallait un projet qui prenne en compte l’ensemble du processus de désertification, dans sa dimension écologique et sociétale, un projet interactif, participatif, pluridisciplinaire. Aujourd'hui, un programme appelé "la grande muraille verte", proposé en 2005, et lancé au Sénégal, lors du septième sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté des Etats saharo-sahéliens, semble faire ses preuves. Idée : ériger un rempart végétal large de 15 kilomètres, entre le Sénégal et l'Ethiopie, sur une distance de 7000 kilomètres. Elle passera par onze pays et a été scientifiquement élaborée par de nombreux chercheurs. Retour sur cette expérience vitale, cette future vitrine mondiale pour la gestion durable des terres, des écosystèmes et le maintien de la biodiversité, avec Robin Duponnois , directeur de recherche à l'IRD, membre du laboratoire des symbioses tropicales et méditerranéennes de Montpellier, et l'un des coordinateurs du livre Le projet africain de la grande muraille verte , en 2 volumes, publié par l’IRD, et René Bailly , directeur de recherche au CNRS et ancien directeur du laboratoire d'Ecologie microbienne de l'Université de Lyon.

PLS
PLS
© Radio France - D.R.

Une émission en partenariat avec le magazine Pour la science , numéro de décembre, dans lequel nos deux invités ont signé un article sur la grande muraille verte, et émaillée d’archives sonores dénichées par Anahi Morales , avec Véronique Jolivet de l’INA.

Publicité

Puis en seconde partie d’émission, vers 14h45, regard jeté sur un très beau livre, une merveille de créations naturelles, des compositions qui sont de véritables œuvres d’art et qui sont toutes issues du plancton. Avec nous, l'auteur de cet ouvrage paru aux éditions Ulmer, Plancton. Aux origines du vivant , il s'agit de Christian Sardet , chercheur au CNRS, fondateur du laboratoire de biologie cellulaire marine du CNRS et de l’Université Pierre et Marie Curie à l’Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer, et coordinateur de l’expédition Tara Océans, consacrée à l’étude globale du plancton.

Références

L'équipe

Aurélie Luneau
Aurélie Luneau
Aurélie Luneau
Production
Céline du Chéné
Collaboration
Catherine de Coppet
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration
Anne Depelchin
Réalisation
Anahi Morales
Collaboration