Publicité
En savoir plus
A. Beltran, D. Guthleben, A. Luneau, F. Quesnel, R. Royer
A. Beltran, D. Guthleben, A. Luneau, F. Quesnel, R. Royer
© Radio France - Catherine Donné

A. Beltran, D. Guthleben, A. Luneau, F. Quesnel, R. Royer Catherine Donné©Radio France

De la machine à laver la vaisselle à la première voiture électrique, en passant par le masque à gaz collectif, le cyclorail ou encore l'électrification des légumes pour mieux les faire pousser, les trottoirs roulants...., des chercheurs ingénieux se sont retrouvés dans ce lieu dédié aux inventeurs. Son nom : l'Office national des recherches scientifiques, industrielles et des inventions créées à Meudon, au sortir de la première guerre mondiale. Pendant l'entre deux guerres, cette communauté de scientifiques, parfois couplée à des industriels, ont conçu des inventions insolites, révolutionnaires, étonnantes, censées améliorer la vie de chacun. "Qu'on ne reproche plus à nos savants de ne vouloir être que des théoriciens", dira le directeur de l'Office, Jules-Louis Breton.

Publicité
Le poireau électrifié
Le poireau électrifié

Le poireau électrifié © CNRS Photothèque / Fonds historique

La machine à laver
La machine à laver

La machine à laver ©CNRS Photothèque / Fonds historique

la voiture électrique
la voiture électrique

La voiture électrique ©CNRS Photothèque / Fonds historique

A l'occasion de la 20e édition de la Fête de la Science, c'est l'histoire de cet office incroyable que la **Marche des sciences ** se propose de vous raconter, grâce au travail inédit de l'historien des sciences et attaché scientifique au Comité pour l'histoire du CNRS Denis Guthleben , auteur de Rêves de savants , paru chez Armand Colin, et avec Alain Beltran , docteur es lettres, agrégé d'Histoire et directeur de recherche au CNRS , auteur avec Pascal Griset de *Histoire des techniques aux XIXe et XXe siècles * , édité chez Armand Colin. Et avec la présence du comédien Régis Royer .

Pour la science
Pour la science
© Radio France - DR

En seconde partie d'émission, dans la partie Actualités , en partenariat avec le magazine Pour la science , c’est la chercheuse et géologue Florence Quesnel , du laboratoire « Géologie, Unité Régolithe et Réservoirs » d’Orléans, au BRGM, qui nous rejoindra pour réagir à un article paru dans le numéro d’octobre 2011, signé de l’américain Lee Kump (professeur de géosciences à l’université d’Etat de Pennsylvanie), un article sur le dernier grand réchauffement climatique, il y a 56 millions d’années. Elle nous dira ce que l’on peut apprendre, aujourd'hui, de ces données anciennes, par rapport au réchauffement climatique du moment !

Références

L'équipe

Aurélie Luneau
Production
Céline du Chéné
Collaboration
Pascale Rayet
Réalisation
Catherine de Coppet
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration