Espionnage et big data
Espionnage et big data
Espionnage et big data - Alexas Fotos /Pixabay
Espionnage et big data - Alexas Fotos /Pixabay
Espionnage et big data - Alexas Fotos /Pixabay
Publicité
Résumé

Histoire de l'homme et des services secrets

avec :

Gérald Arboit (Historien, directeur de l’équipe Renseignement au sein du laboratoire ESDR3C au Centre national des Arts et Métiers à Paris), Sébastien Balibar (chercheur au département de Physique de l'École Normale Supérieure de Paris, membre de l'Académie des sciences).

En savoir plus

C’était le 21 janvier 2015, après les attentats survenus entre les 7 et 9 janvier qui ont d’abord visé la rédaction de Charlie Hebdo, une policière municipale de Montrouge, puis un hypercasher de la porte de Vincennes, à Paris. Bilan : 17 morts.

En ce temps de menace terroriste, l’espionnage, les services de renseignement, la cyberpolice ont trouvé un regain d’intérêt dans l’opinion publique et affiche une image positive, loin des méfiances provenant des tréfonds de l’histoire et longtemps véhiculées dans la société française.

Publicité

Activité ancienne dont on retrouve des traces dans l’époque antique, l’espionnage ne fut définie et organisée qu’à partir du XIXe siècle. Après des épisodes houleux, à l’image de l’affaire Dreyfus, deux guerres mondiales et une guerre froide ont rendu populaire la figure de l’espion, tant dans la littérature qu’au cinéma, comme en témoigne le succès intergénérationnel des James Bond.

Mais paradoxalement, contre toute attente, à l’heure des révolutions technologiques et du Big data, les activités de renseignement reste allouées aux hommes plus qu’aux machines.

En partenariat avec Science et vie, et à l’occasion de la sortie des derniers Cahiers de Sciences et Vie sur « L’espionnage, 4000 ans de manipulation », retour en direct, sur France Culture, sur cette histoire riche de la science du renseignement, « de l'espion au Big Data » !

Avec Gérald Arboit, historien français, spécialiste des relations internationales contemporaines, directeur de recherche au Centre français de recherche sur le renseignement et chargé de cours dans plusieurs universités français (Colmar, Strasbourg, Metz). Auteur de plusieurs ouvrages  dont : Pour une école française du renseignement  (Elipses, 2014), Des services secrets de la France (CNRS, 2014), Au cœur des services secrets (Cavalier Bleu en 2013)

Lien internet : Voir sur le site de l'Académie des Sciences la mise en place du CNCB - Conseil national consultatif pour la biosécurité

Puis en seconde partie d’émission, vers 16h45, place à la prestigieuse Académie des Sciences pour vous parler d’un colloque ouvert au public, sur « 100 ans de révolutions quantiques », qui aura lieu le 24 mai, un événement à ne pas rater et c’est l’académicien et physicien Sébastien Balibar, co-organisateur du colloque avec Serge Haroche, qui viendra nous en dévoiler le programme.

Références

L'équipe

Aurélie Luneau
Production
Céline du Chéné
Collaboration
Catherine de Coppet
Collaboration
Catherine Donné
Collaboration
Alexandra Malka
Réalisation
Anahi Morales
Collaboration