France Culture
France Culture
Publicité
Norbert Verdier, Caroline Ehrhardt, Aurélie Luneau, Emmanuel Lemire
Norbert Verdier, Caroline Ehrhardt, Aurélie Luneau, Emmanuel Lemire
© Radio France

Norbert Verdier, Caroline Ehrhardt, Aurélie Luneau, Emmanuel Lemire ©Radio France/Pierre Lepoutre

Comme le disait le mathématicien Emile Picard, en 1897, « Galois a sans doute des égaux parmi les grands mathématiciens de ce siècle ; aucun ne le surpasse par l’originalité et la profondeur de ses conceptions » . Mais ce jeune Evariste Galois, mathématicien de génie, mort lors d'un duel à l'âge de vingt ans, aurait pu faire partie des oubliés de l'histoire. Jeune homme au caractère bien trempé, élève indomptable, doué d'une intelligence supérieure, la fureur des mathématiques vissée au corps, Evariste fut aussi un jeune républicain activiste qui goûta à la prison. Né à Bourg la Reine, en banlieue parisienne, le 25 octobre 1811, il y a presque 200 ans, sa vie s’acheva le 31 mai 1832, lors d’un duel pour "une infâme coquette" . C’est une histoire qui aurait pu n’être qu’un banal fait divers, somme toute, mais qui devint un épisode fameux, scientifico-romantique, grâce à des hommes de son temps, parents et savants, qui en ont fait une des gloires de l’histoire des mathématiques. Avec Norbert Verdier , maître de conférence en mathématiques appliquées et en histoire des sciences et des techniques, auteur de Galois. Le mathématicien maudit , paru chez Belin-Pour la science, et Caroline Ehrhardt , chargée d'études et de recherches au service d’histoire de l’éducation de l’institut français de l'éducation, lecture de ce personnage, une émission émaillée de reportages signés Céline du Chéné, et avec la présence du comédien Emmanuel Lemire .Et en seconde partie d’émission, vers 14h48, en partenariat avec le magazine Pour la science , histoire d’une controverse entre Thomas Jefferson et le naturaliste français Buffon au sujet de l'idée de dégénérescence du Nouveau Monde, avec Stéphane Schmitt , historien des sciences au CNRS, spécialiste de Buffon, qui commentera cet article signé Lee Dugatkin et intitulé « L’élan de Jefferson sauve la réputation de l’Amérique».

Publicité

L'équipe