2001, l'Odyssée de l'espace
2001, l'Odyssée de l'espace
2001, l'Odyssée de l'espace - CC
2001, l'Odyssée de l'espace - CC
2001, l'Odyssée de l'espace - CC
Publicité
Résumé

Quels étaient les contextes politiques, scientifiques et artistiques de 2001 : l'Odyssée de l’Espace ? Pourquoi Kubrick a voulu faire ce film, et comment ? Quelles théories ou hypothèses scientifiques de l’époque ont joué un rôle dans l’écriture de 2001 ?

avec :

Carole Desbarats (Directrice artistique des rencontres nationales du Havre sur les séries.), David Elbaz (Astrophysicien au Commissariat à l’Énergie Atomique et aux énergies associées (CEA Saclay), laboratoire « Cosmologie et évolution des galaxies ».), Sam Azulys (philosophe, cinéaste et professeur de cinéma à New York University à Paris).

En savoir plus

Il y a 50 ans, le public américain découvrait, stupéfié, sur ses écrans un OVNI, un film de science-fiction d’un nouveau genre, un conte métaphysique, une vision du futur que personne n’avait proposée auparavant, à la fois réaliste, psychédélique, abscons et mystique 2001, l’Odyssée de l’espace, de Stanley Kubrick. Un film qui est un projet littéraire, co-écrit avec le romancier et scientifique Arthur C. Clarke, une fable sur les origines et le devenir de l’homme qui, malgré une réception glaciale de la critique, va lourdement influencer l’imaginaire cinématographique et littéraire de la science-fiction.

En savoir plus : Stanley Kubrick (1928-1999) - L'humain trop humain

2001, 50 ans après : c’est le vaste et beau programme qui est le nôtre pour l’heure qui vient.

Publicité

Et pour nous emmener dans ce voyage dans le passé, dans le présent et dans le futur de cette Odyssée, nos Homères du jour sont Carole Desbarats, membre du comité de rédaction de la revue Esprit, et ancienne directrice des études à la FEMIS Sam Azulys, cinéaste, philosophe et professeur de cinéma, auteur de « Une odyssée philosophique » aux éditions de la transparence et David Elbaz, astrophysicien au CEA, conseiller scientifique auprès de l’agence spatiale européenne, et membre du comité d’évaluation sur la recherche et l’exploration spatiale au CNES.

Arthur Clarke et moi voulions à tout prix lui donner un nom humain. Son nom est un sigle composé avec les initiales du nom des deux méthodes de connaissance et de communication : l'heuristique et l’algorithmique - Stanley Kubrick, à propos de HAL

"Si vous comprenez “2001 : l'odyssée de l'espace”, c'est que nous avons échoué. Notre but étant de soulever davantage de questions que d'y répondre" - Arthur C. Clarke

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

En savoir plus : Effets spéciaux numériques : capturez-les tous !

Les références musicales

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration