Pourquoi la sortie du film d’animation adapté du manga a-t-elle révolutionné le domaine des animés ?
Pourquoi la sortie du film d’animation adapté du manga a-t-elle révolutionné le domaine des animés ?
Pourquoi la sortie du film d’animation adapté du manga a-t-elle révolutionné le domaine des animés ?  - ORAZ Studio
Pourquoi la sortie du film d’animation adapté du manga a-t-elle révolutionné le domaine des animés ? - ORAZ Studio
Pourquoi la sortie du film d’animation adapté du manga a-t-elle révolutionné le domaine des animés ? - ORAZ Studio
Publicité
Résumé

Qui est Katsuhiro Otomo ? Que raconte l’histoire d’Akira ? Quels sont les thèmes abordés ? Qu’est-ce que le phénomène Akira a représenté au niveau mondial dans la popularité du manga ? En quoi le manga Akira a-t-il constitué une œuvre politique profondément anti-système ?

avec :

Denis Taillandier (Maître de conférences à l’université de Ritsumeikan à Kyoto), Matthieu Pinon (journaliste spécialisé en pop culture japonaise).

En savoir plus

En 2020, les Jeux Olympiques devaient se tenir à Tokyo. Une façon, pour le pouvoir japonais, de tirer un trait sur la catastrophe qu’a connu le pays quelques années auparavant mais compte tenu des événement exceptionnels qui se sont déroulés, les JO ont, de fait, dû être reportés. Ce que je vous décris là, ce n’est pas la réalité. C’est la toile de fond d’une œuvre, d’abord graphique, puis cinématographique, qui est un jalon dans l’histoire de la SF contemporaine. Le film, sorti il y a pile 30 ans en France, mais que de nombreux fans avaient vu avant sa sortie en s’échangeant la VHS, a eu l’effet d’une bombe, au propre comme au figuré, et a marqué le début de la prise au sérieux de l’animation japonaise en France. On vous parle d’AKIRA, de Katsuhiro Otomo !

Akira, 30 ans au compteur. C’est le programme mutant qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. 

Publicité

Et pour faire l’hagiographie de ce monument du manga d’abord, puis de l’anime dans le rôle de Kaneda : Matthieu Pinon, journaliste spécialisé en pop culture japonaise, et dans celui de Tetsuo, en direct du Japon : Denis Taillandier, maître de conférences à l’université de Ritsumeikan à Kyoto.

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration