Portrait d'Alexandre Aja, réalisé lors du Festival International du Film de Toronto.
Portrait d'Alexandre Aja, réalisé lors du Festival International du Film de Toronto.
Portrait d'Alexandre Aja, réalisé lors du Festival International du Film de Toronto. ©AFP - Larry Busacca
Portrait d'Alexandre Aja, réalisé lors du Festival International du Film de Toronto. ©AFP - Larry Busacca
Portrait d'Alexandre Aja, réalisé lors du Festival International du Film de Toronto. ©AFP - Larry Busacca
Publicité
Résumé

Retour sur le parcours et l'œuvre d'Alexandre Aja, scénariste, producteur et réalisateur, notamment du film Oxygène, en direct du Festival Gérardmer.

avec :

Alexandre Aja (Réalisateur).

En savoir plus

Dès son premier long métrage, il est propulsé au rang de fils prodige du cinéma de genre français, tête de proue d’une nouvelle génération de réalisateurs français qui signent un cinéma violent, radical, et qui vont tous, peu ou prou, filer aux États-Unis pour faire carrière dans ce genre si difficile à développer en France.

Derrière ce coup d’éclat apparaît, film après film, le visage d’un réalisateur cinéphile, passionné par les différentes expressions du genre et de l’imaginaire, jusqu’à signer, l’an dernier, un film de science-fiction “high concept” presque entièrement filmé dans un caisson de cryogénisation. Il est un inconditionnel du festival du film fantastique de Gérardmer, pour lequel il est cette année membre du jury.

Publicité

"Alexandre Aja, un cinéaste en tout genre" c'est le programme vosgien qui est le nôtre pour l’heure qui vient, en public du studio du Grand Hôtel de Gérardmer. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Durant cette heure, Alexandre Aja , nous parlera de son cinéma, de ses influences, de sa carrière et de son regard sur le cinéma de genre, en France et à l’international.

Emission réalisée en partenariat avec le Festival international du film fantastique de Gérardmer.

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

En savoir plus : Alexandre Aja, une bouffée d’oxygène

En savoir plus : Oxygène : rencontre avec Alexandre Aja

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration