"Ce qui va faire avancer les choses c'est le fait qu'on pourra arriver à détecter certaines pathologies dans le sang. On pourra peut-être détecter le tout début du déclin cognitif." Marie-Claude Potier
"Ce qui va faire avancer les choses c'est le fait qu'on pourra arriver à détecter certaines pathologies dans le sang. On pourra peut-être détecter le tout début du déclin cognitif." Marie-Claude Potier - CC
"Ce qui va faire avancer les choses c'est le fait qu'on pourra arriver à détecter certaines pathologies dans le sang. On pourra peut-être détecter le tout début du déclin cognitif." Marie-Claude Potier - CC
"Ce qui va faire avancer les choses c'est le fait qu'on pourra arriver à détecter certaines pathologies dans le sang. On pourra peut-être détecter le tout début du déclin cognitif." Marie-Claude Potier - CC
Publicité

Quelle est la prévalence de la maladie d’Alzheimer en France et dans le monde ? Que sait-on aujourd’hui de la maladie d’Alzheimer ? Quelles sont les principales pistes de recherche concernant Alzheimer ? Alzheimer : les pistes thérapeutiques dans l’impasse ?

Avec
  • Elena Sender Journaliste à Sciences et Avenir
  • Marie-Claude Potier Directrice de recherche CNRS, co-responsable de l’équipe Maladie d’Alzheimer, maladies à prions à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière.
  • Bruno Dubois Chef du service des maladies cognitives et comportementales de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière

Emission en partenariat avec Sciences et Avenir

Le 21 septembre, ce sera la vingt-cinquième journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer. Une journée mondiale dans une année plutôt morose. Après deux nouveaux échecs de médicaments en janvier et juin dernier, qui viennent allonger la liste des thérapies qui ne franchissent pas la phase 3 des essais cliniques et malgré une surenchère de publications déjà 17 000 depuis le début de l’année, la recherche clinique semble buter sur un mur invisible. Faut-il tout revoir ? Changer de pistes comme le suggèrent certaines équipes ? Pourquoi certaines molécules font régresser les lésions mais n’ont aucun effet sur les symptômes. C’est notre premier Grand Dossier de l’Année avec Sciences et Avenir.

Publicité

Alzheimer : année zéro ? C’est le problème que La Méthode scientifique aborder dans l’heure qui vient.

Et pour faire l’état des lieux des avancées et des impasses de la recherche sur la maladie d’Alzheimer, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Marie-Claude Potier, directrice de recherche CNRS, co-responsable de l’équipe « Maladie d’Alzheimer, maladies à prions » à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière et Bruno Dubois, professeur de neurologie à Sorbonne Universités, directeur de l’équipe Inserm « Cognition, Neuro-Imagerie et Maladies du cerveau » à l’ICM et Elena Sender, qui a coordonné le dossier « Alzheimer, prévenir, ralentir » du numéro de septembre de Sciences et Avenir.

Le reportage du jour

Depuis une vingtaine d’année, la piste privilégiée par la recherche est la même, la piste selon laquelle l’accumulation de la protéine bêta-amyloïde est responsable. Mais une nouvelle stratégie complémentaire de recherche donne des résultats concluants en pré-clinique : la piste inflammatoire. Reportage à l’hôpital Saint Anne, l’hôpital Saint Antoine avec Marie Sarazin, responsable du service neurologie de la mémoire et du langage de Saint Anne, et Guillaume Dorothée, de l’Equipe "Système Immunitaire, Neuroinflammation et Maladies Neurodégénératives. Avec le soutien de la Fondation pour la Recherche Médicale, France Alzheimer, PHRC (ministère de la santé), Roche, La Fondation Plan Alzheimer, Fondation Vaincre Alzheimer (ex LECMA), Fondation pour la Recherche sur Alzheimer. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Piste inflammatoire Alzeihmer

7 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : Brain damage par Pink Floyd

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

En partenariat avec 

Logo
Logo

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Natacha Triou
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration