Les bactériophages sont des virus à bactéries. Leur nom, inventé par Félix d’Hérelle, provient du grec et signifie "mangeur de bactéries". ©Getty - Stocktrek
Les bactériophages sont des virus à bactéries. Leur nom, inventé par Félix d’Hérelle, provient du grec et signifie "mangeur de bactéries". ©Getty - Stocktrek
Les bactériophages sont des virus à bactéries. Leur nom, inventé par Félix d’Hérelle, provient du grec et signifie "mangeur de bactéries". ©Getty - Stocktrek
Publicité
Résumé

Qu’est-ce qu’un bactériophage ? Quand ont-ils été découverts ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Quand a été mise en place la première phagothérapie ? Peuvent-ils permettre de lutter contre l’apparition de multiples antibiorésistances ? Quels rôles ont-ils sur notre microbiote ?

avec :

Laurent Debarbieux (chercheur à l’Institut Pasteur, département de microbiologie.), Marie-Agnès Petit (Directrice de recherche INRA).

En savoir plus

Les virus dits “bactériophages”, littéralement “mangeurs de bactérie”, suscitent l’espoir depuis des décennies en matière de lutte contre l’antibiorésistance. 

Pourtant malgré les promesses médicales nombreuses associées à ce retour en grâce des bactériophages, certaines limites biologiques, logistiques ou tout simplement administratives, empêchent encore le recours récurrent aux phagothérapies. 

Publicité

L’occasion est donc toute trouvée de redessiner la trajectoire de ces mangeurs de bactéries, depuis leur découverte au tournant des XIXe et XXe siècles jusqu’à nos jours et de faire un point sur les avancées récentes concernant ces virus amis. 

"Bactériophages : à table !", c’est le plat d’anti-antibiorésistance au menu du jour. Bienvenue dans “La Méthode scientifique” !

Et pour évoquer ensemble ces promesses liées au bactériophages et aux phagothérapies qui en découlent, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Marie-Agnès Petit, microbiologiste, directrice de recherche INRAE à l’Institut Micalis. Avec nous également Laurent Debarbieux, directeur de recherche et responsable de l’équipe “Bactériophage, bactérie, hôte” à l’Institut Pasteur de Paris.

Le reportage du jour

Les phages ont un rôle déterminant dans l’équilibre du microbiote. Comprendre leur comportement permettrait d’ouvrir des perspectives thérapeutiques dans certaines maladies intestinales. L’équipe de Romain Koszul et Martial Marbouty, à l’Institut Pasteur ont adapté une approche de métagénomique pour y parvenir, nommée 3C pour capture de conformation de chromosome. Cet outil ouvre des perspectives pour développer des thérapies ciblées pour des troubles du microbiote. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

7 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

6 min

Les références musicales

Le titre du jour : "Ni peine ni peur" par Bad bad bird

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Alexandra Delbot
Alexandra Delbot
Collaboration