Les bulles de Fermi sont des structures rayonnantes en forme de « 8 » qui sont situées de part et d'autre du centre galactique de la Voie lactée.
Les bulles de Fermi sont des structures rayonnantes en forme de « 8 » qui sont situées de part et d'autre du centre galactique de la Voie lactée.
Les bulles de Fermi sont des structures rayonnantes en forme de « 8 » qui sont situées de part et d'autre du centre galactique de la Voie lactée. ©AFP - Mark Garlick
Les bulles de Fermi sont des structures rayonnantes en forme de « 8 » qui sont situées de part et d'autre du centre galactique de la Voie lactée. ©AFP - Mark Garlick
Les bulles de Fermi sont des structures rayonnantes en forme de « 8 » qui sont situées de part et d'autre du centre galactique de la Voie lactée. ©AFP - Mark Garlick
Publicité
Résumé

Quelles sont ces immenses masses gazeuses émises depuis le centre de notre Galaxie ? Comment a-t-on a observé les bulles de Fermi ? De quoi sont-elles composées ? Quelles sont les propriétés des rayons émis par ces bulles ? La vie de notre trou noir a-t-elle été perturbée par des jets de matière ?

En savoir plus

De part et d’autre du plan de notre galaxie, s’étendent d’immenses bulles découvertes en 2010 : les bulles de Fermi. Des bulles véritablement gigantesques, puisqu’elles s’étendent chacune sur plus de 25.000 années-lumière.

Si elles sont aujourd’hui bien connues, et étudiées, reste à comprendre comment ces bulles ont pu être créées. Deux hypothèses se font concurrence : celle de l’explosion d’une ou plusieurs étoiles géantes, ou l’activité du trou noir supermassif au centre de la galaxie.

Publicité

Pourtant, dans un cas comme dans l’autre, il est difficile d’arriver à des niveaux d’énergies suffisants pour produire de tels monstres… Que sont réellement ces bulles de Fermi, et comment ont-elles été créées ?

"Bulles de Fermi, Fermi Fermi-dable", c'est le programme mystérieux qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Et pour faire toute la lumière sur ces obscure bulles spatiales, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Maïca Clavel, chargée de recherche CNRS à l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble, et Régis Terrier, astrophysicien, directeur de recherche CNRS, chercheur au laboratoire astroparticule et cosmologie de l’Université Paris Cité.

Le reportage du jour

Une des hypothèses de la formation de ces bulles serait l’activité du centre de la galaxie, de Sagittarius A*. En scrutant à leur base, des chercheurs ont découvert, de part et d’autre du plan galactique, dans l’axe de ces bulles, une sorte de cheminée de gaz, un canal géant, qui relie le centre galactique à ces bulles, et qui semblent les alimenter en gaz. Ces observations ont été faites grâce au satellite européen XMM-Newton, qui a permis d’établir une carte de cette zone, dans le domaine des rayons X. Andrea Goldwurm, co-auteur d’une étude publiée à ce sujet dans Nature, travaille sur cette hypothèse, qui n’est cependant pas la seule en lice pour résoudre la question de l’origine des bulles de Fermi. Par Céline Loozen.

LA METHODE SCIENTIFIQUE - REPORTAGE

8 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration