Que sait-on des mécanismes cellulaires, moléculaires, génétiques à l’origine des résistances, selon le type de cancer ?
Que sait-on des mécanismes cellulaires, moléculaires, génétiques à l’origine des résistances, selon le type de cancer ? ©Getty -  koto_feja
Que sait-on des mécanismes cellulaires, moléculaires, génétiques à l’origine des résistances, selon le type de cancer ? ©Getty - koto_feja
Que sait-on des mécanismes cellulaires, moléculaires, génétiques à l’origine des résistances, selon le type de cancer ? ©Getty - koto_feja
Publicité

Dans le cancer, quelles sont les causes des phénomènes de résistance aux traitements ? Quels types de cancers sont fortement concernés (poumon, sein, mélanome) ? Dans quelles proportions ? Est-ce une tendance croissante d’un point de vue épidémiologique ?

Avec
  • Fatima Mechta-Grigoriou Directrice de recherche Inserm, Cheffe de l'équipe Stress et Cancer à l'Institut Curie, directrice scientifique du Cancéropôle Île de France
  • Caroline Robert Médecin et chercheuse, cheffe de l’unité de dermatologie de l’Institut Gustave-Roussy

C’est demain la journée mondiale de lutte contre le cancer. Si la lutte contre le cancer progresse de façon évidente, si le taux de rémission est en constante augmentation, depuis plusieurs années, si de nouvelles thérapies, comme l’immuno ou l’hormonothérapie ont des résultats parfois spectaculaires sur certains types de cancers précis. Nous avons voulu aujourd’hui  nous intéresser aux autres cancers : ceux qui résistent, ceux qui rechutent, ceux qui provoquent des échappements thérapeutiques, ceux contre lesquels il est le plus difficile de lutter. Pourquoi ces cancers ne se soignent-ils pas ? Que fait la recherche pour avancer dans le traitement de ces tumeurs récalcitrantes ?

Cancers résistants : que peut la science ? C’est le programme tenace qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. 

Publicité

Et pour évoquer toutes ces questions, comprendre pourquoi certains cancers résistent aux traitements, et quelles sont les pistes de recherche pour contourner ces résistances, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Caroline Robert, cheffe du service de dermatologie à l’Institut Gustave Roussy et à l’Université de Paris Sud, co-directrice de l’équipe de recherche sur le mélanome à l’Inserm et Fatima Mechta-Grigoriou, directrice de recherche Inserm, responsable de l’équipe Stress et Cancer à l’Institut Curie.

Le reportage du jour

Sur le cancer du sein métastatique, à l’Institut Curie, une équipe travaille sur la résistance des tumeurs aux traitements classiques hormonaux. Elisabetta Marangoni et son équipe ont découvert comment le gène PLK1 est impliqué dans la prolifération tumorale, et ont trouvé une manière d’inhiber l’expression de ce gène qui permet la régression de la tumeur. Ses travaux portent actuellement sur des modèles pré-cliniques à partir de biopsies de patientes, et attendent de passer au stade de l’étude clinique. Par Céline Loozen.

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "La Falaise" par Antoine Villoutreix

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration