Depuis quand développe-t-on en laboratoire des chimères ?
Depuis quand développe-t-on en laboratoire des chimères ?
Depuis quand développe-t-on en laboratoire des chimères ? ©Getty -  Andrew Brookes
Depuis quand développe-t-on en laboratoire des chimères ? ©Getty - Andrew Brookes
Depuis quand développe-t-on en laboratoire des chimères ? ©Getty - Andrew Brookes
Publicité
Résumé

Que sont les chimères en développement dans les thérapies cellulaires ? Quels sont les enjeux et objectifs de ces travaux ? Pour les besoins de greffes et en médecine régénérative ? En quoi consiste la méthode pour créer ces chimères ?

avec :

Cécile Martinat (biologiste, chargée de recherche à l'INSERM), Pierre Savatier (Directeur de recherche à l’Inserm, à l’Institut souche et cerveau de Bron (Lyon), coordinateur de l'étude française sur les embryons chimériques hommes-singes.).

En savoir plus

« Une chimère mi-homme mi-singe », l’annonce récente a fait les grands titres et réveillé dans l’imagination de certaines personnes le fantôme de monstres hybrides mi-homme mi animal. La réalité de cet embryon de singe porteur de cellules souches humaines est pourtant bien éloignée des fantasmes de la science-fiction ou de la mythologie. Fruit de plusieurs décennies d’expérimentations contrôlées par les lois éthiques et contraintes par les limites biologiques, cette prouesse encore au stade très préliminaire offre des perspectives prometteuses dans le domaine de la recherche biomédicale. 

Chimère animal–humain : la fin d’une frontière ? C’est la question qui est la nôtre pour l’heure qui vient, bienvenu dans la Méthode scientifique.

Publicité

Et pour parler de ces chimères nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Cécile Martinat,  êtes directrice de recherche Inserm, présidente de la Société française de recherche sur les cellules souches et directrice de l’ISTEM (l’institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques). Avec nous également Pierre Savatier, directeur de recherche Inserm à l’Institut cellule souche et cerveau de Bron et coordinateur de la récente étude française sur les embryons chimériques singe-homme. 

Le reportage du jour

Reportage au sein de l’unité thérapie cellulaire de l’hôpital Saint Louis à Paris, avec  le Dr Jérôme Larghero, directeur du département Biothérapies cellulaires, qui cultive à partir de cellules souches embryonnaires des cellules et tissus visant à être greffées chez des patients. Par Céline Loozen :

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration