Quelles solutions scientifiques pour dépolluer les sols ? ©AFP - Pascal Pavani
Quelles solutions scientifiques pour dépolluer les sols ? ©AFP - Pascal Pavani
Quelles solutions scientifiques pour dépolluer les sols ? ©AFP - Pascal Pavani
Publicité
Résumé

Aujourd'hui, 9 Antillais sur 10 portent les séquelles du chlordécone. Quel est ce produit ? A quelles fins a-t-il été utilisé, et pour répondre à quels besoins, et dans quel cadre dans les cultures en Guadeloupe et Martinique ?

En savoir plus

De 1972 à 1993, la chlordécone, un insecticide hautement toxique a été épandu sur de nombreuses terres agricoles de la Martinique et de la Guadeloupe. Ce pesticide très persistant dans l’environnement est à l’origine d’un scandale environnemental et sanitaire et fait l’objet depuis 2006 d’une bataille judiciaire à l’issue incertaine. A cette incertitude s'ajoute la nécessité de penser l’après chlordécone.  Comment mesurer l’impact sanitaire de cette pollution sur la population antillaise ? Comment dépolluer les sols ? Et quelles alternatives trouver pour ne pas produire des aliments contaminés ? On le voit, la désintoxication s’annonce longue.

Chlordécone : classé secret toxique ? C’est notre sujet de santé publique pour l’heure qui vient, bienvenue dans la Méthode scientifique !

Publicité

Et pour revenir sur ce scandale de la chlordécone nous avons le plaisir de recevoir Magalie Lesueur Jannoyer, ingénieure agronome au CIRAD, Hervé Macarie, chargé de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement et à l’Institut Méditerranéen de la biodiversité et de l’écologie et Luc Multigner, médecin, épidémiologiste, directeur de recherche Inserm au sein de l’Institut de recherche en santé, environnement et travail à Rennes et Point-à-Pitre. 

Le reportage du jour

Rencontre avec Pierre-Loïc Saaidi, maître de conférences en chimie à l’Université d’Evry qui travaille dans l’Unité de Recherche Génomique Métabolique au Genoscope/CEA d’Evry. Ses travaux montrent que la chlordécone n’est pas indestructible et que le processus de dégradation est déjà en marche en Martinique

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

7 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

38 min
55 min

Les références musicales

  • Le titre du jour : "Quand c'est non c'est non" par Monokini
  • Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy
  • Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm
Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration