Chronothérapie : une médecine en temps et en heure

Horloge
Horloge - CC
Horloge - CC
Horloge - CC
Publicité

Qu'est-ce que la chronobiologie ? Où se situe notre horloge interne et comment fonctionne-t-elle ? Quel rôle joue l’alternance jour/obscurité ? Quels troubles peuvent survenir suite à un dérèglement du ou des rythmes circadiens ? En quoi consiste la chronothérapie ?

Avec
  • Sylvie Giacchetti Praticienne hospitalière au Sénopôle de l’hôpital Saint Louis à l’AP-HP et à l'hôpital Paul Brousse à Villejuif.
  • Damien Davenne Chronobiologiste, professeur à l’université de Caen. Il dirige une unité de recherche mixte Inserm/université de Caen : COMETE “Mobilités : Attention, Orientation, Chronobiologie”.
  • Annabelle Ballesta Chercheuse Inserm en médecine personnalisée et chronothérapie des cancers à l’hôpital Paul Brousse, Villejuif. Elle travaille en collaboration avec l’université de Warwick en Angleterre.

Si cette année, le prix Nobel de médecine a été accordé à trois chercheurs, Michael Rosbash, Jeffrey Hall et Michael Young pour leurs travaux sur les mécanismes moléculaires de l’horloge circadienne cellulaire, c’est bien que nos rythmes chronobiologiques sont au centre de toutes les attentions depuis quelques années et pour cause, on retrouve un désordre chronobiologique dans un certain nombre d’affections très distinctes et l’ajustement des thérapies, notamment en oncologie, en fonction de l’heure du jour ou de la nuit permet de diminuer notoirement la toxicité de certains médicaments. Sommes-nous à l’orée de l’avènement de la chronomédecine ?  

Chronothérapie, une médecine en temps et en heure : c’est le problème que La Méthode scientifique va examiner dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour tout comprendre à l’influence de l’horloge sur notre organisme et ses dérèglements, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Sylvie Giacchetti, praticienne hospitalière au Sénopole de l’hôpital Saint Louis à l’APHP, Annabelle Ballesta, chercheuse Inserm en médecine personnalisée et chronothérapie des cancers à l’hôpital Paul Brousse, à Villejuif et Damien Davenne, chronobiologiste professeur à l’université de Caen, directeur de l’unité mixte de recherche INSERM/Université de Caen, COMETE : Mobilités, Attention, Orientation et Chronobiologie.

Le reportage du jour

Serge Birman, Directeur de recherche dans l’équipe “Gènes Circuits Rythmes et Neuropathologies” de l’ESPCI et Céline Petitgars, doctorante en 3ème année, étudient le lien entre les troubles du rythme circadien, l’horloge interne et la destruction des neurones, ce qui se produit dans la maladie de Parkinson. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Rythmes circadiens et maladie de Parkinson"

6 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : The right time par Aretha Franklin

énérique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow

L'équipe