Tornade et éclair
Tornade et éclair - Creative Commons
Tornade et éclair - Creative Commons
Tornade et éclair - Creative Commons
Publicité

Que sont les événements climatiques extrêmes ? Quel est le rapport entre ces événements climatiques et le changement climatique ? Peut on prévoir et/ou modéliser les événements climatiques extrêmes ? Comment ces modélisations s’inscrivent dans les modèles climatiques actuels ?

Avec
  • Olivier Boucher Directeur de recherche au laboratoire CNRS de météorologie dynamique.
  • Jean Jouzel Climatologue, ancien vice-président du GIEC

Début novembre, à la COP22, l’Organisation Météorologique Mondiale mettait en garde la communauté internationale. Selon une synthèse de plus de 80 études, les événements climatiques extrêmes : vagues de chaleur, sécheresse, inondations, cyclones, sont amenés à se multiplier dans les prochaines années du fait du réchauffement climatique. Si l’on considère que ces événements extrêmes auraient déjà fait plus d’un demi-million de morts en 20 ans, et que l’année 2016 va de toute évidence être l’année la plus chaude jamais enregistrée. Une question se pose, sommes-nous en mesure d’anticiper la catastrophe qui vient.

Réchauffement climatique : peut-on prévoir les catastrophes et comment modéliser le climat ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour évoquer ces perspectives, et comprendre comment le réchauffement climatique conduit la météo à se détraquer de manière parfois dramatique, La Méthode scientifique a le plaisir d’accueillir Jean Jouzel, climatologue, glaciologue, membre du GIEC et chercheur au laboratoire du climat et de l’environnement du CEA de Saclay et Olivier Boucher, directeur de recherche CNRS au laboratoire de météorologie dynamique.

On pourrait rajouter d’autres perspectives qui ne vont pas éclaircir le tableau. En 2015, on a dénombré 15 millions de personnes déplacées du fait des hasards climatiques. Si on ajoute à cela les conséquences sur l’agriculture, et la sécurité alimentaire, 60 millions de personnes affectées par ces événements, près d’une personne sur 10 sur la planète, et toutes les prévisions nous disent que ces chiffres ne vont faire qu’augmenter dans les années à venir. La première question sera donc la suivante : est-ce que la multiplication de ces événements climatiques extrême est inéluctable ?

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Prévisions climatiques

5 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales :

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration