Le clitoris est le seul organe du corps humain uniquement dédié au plaisir.
Le clitoris est le seul organe du corps humain uniquement dédié au plaisir.
Le clitoris est le seul organe du corps humain uniquement dédié au plaisir.  - Marie Docher - CC
Le clitoris est le seul organe du corps humain uniquement dédié au plaisir. - Marie Docher - CC
Le clitoris est le seul organe du corps humain uniquement dédié au plaisir. - Marie Docher - CC
Publicité
Résumé

Quelle est l’anatomie du clitoris ? Quelle est son origine embryologique ? Comment expliquer la grande méconnaissance publique de cet organe ?

avec :

Laura Berlingo (Gynécologue obstétricienne à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris), Sylvie Chaperon (Historienne, professeure d’histoire contemporaine à l’Université de Toulouse 2 Jean Jaurès).

En savoir plus

Imaginez donc un organe du corps humain, pourtant parfaitement décrit, et étudié depuis l’Antiquité, qui, jusqu’en 2016, ne serait représenté que de façon extrêmement parcellaire et tronquée dans l’intégralité des manuels de biologie à destination des collégiennes et des collégiens. Quel est donc cet organe mystérieux, qui est pourtant unique en son genre, qu’une grande partie de l’histoire humaine a tâché d’oublier, de reléguer, de minimiser l’importance, et ce jusqu’à des jours encore très récents. Cet organe, qui est le seul du règne animal à être exclusivement dédié au plaisir, c’est le clitoris – et c’est à lui que nous nous intéressons en cette journée internationale du droit des femmes.

Clitoris : au bonheur des dames. C’est le programme anatomique qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour nous parler de cet organe, de sa découverte, de sa compréhension et des raisons historiques de sa sous représentations… nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Sylvie Chaperon, professeure d’histoire  contemporaine à l’Université Toulouse Jean Jaurès, membre sénior de l’Institut Universitaire de France spécialiste de l’histoire des femmes et Laura Berlingo, gynécologue obstétricienne à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, autrice de "Une sexualité à soi" aux éditions des Arènes.

En 2016, une étude rapporte qu’une jeune fille interrogée sur quatre ne connaît pas son clitoris. Et pour cause, il faut attendre 2017 pour qu’un manuel scolaire de SVT choisisse, pour la première fois, de représenter correctement, et dans son intégralité, le clitoris sur les planches dédiées à l’appareil génital féminin.

Or cette absence n’est pas la conséquence d’une ignorance mais d’un choix relayé, assumé de ne pas faire figurer cet organe au complet, de ne pas s’intéresser, tout compte fait, à cet organe féminin qui est pourtant le seul que l’on connaisse aujourd’hui dans tout le règne animal à être strictement et simplement dédié au plaisir.

À réécouter : Au-delà du clitoris

Le reportage du jour

Le clitoris est-il uniquement une affaire de plaisir ? Pour Emmanuelle Pouydebat, chercheuse en biologie de l’évolution et médaille d’argent du CNRS en 2019, cette idée mérite d’être examinée à la lumière de l’anatomie comparée, un travail qu’elle entame au avec son équipe au MECADEV du MNHN. Son livre : “Sexus Animalus - Tous les goûts sont dans la nature”. Par Céline Loozen.

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

6 min

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de l'émission du jour sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Connection loss" par Caesaria

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration