Stromatolites du précambrien, dans la formation de Siyeh. En 2002, William Schopf a affirmé que ces formations étaient âgées de 3,5 milliards d'années, elles seraient alors les plus anciennes traces de vie sur Terre. - Creative Commons
Stromatolites du précambrien, dans la formation de Siyeh. En 2002, William Schopf a affirmé que ces formations étaient âgées de 3,5 milliards d'années, elles seraient alors les plus anciennes traces de vie sur Terre. - Creative Commons
Stromatolites du précambrien, dans la formation de Siyeh. En 2002, William Schopf a affirmé que ces formations étaient âgées de 3,5 milliards d'années, elles seraient alors les plus anciennes traces de vie sur Terre. - Creative Commons
Publicité
Résumé

Comment définir la vie, ce qui est vivant, par rapport à ce qui ne l’est pas ? A partir de quel moment peut on parler d’origine du vivant, de commencement ? Quelles sont les théories actuelles visant à expliquer l’origine de la vie sur Terre ?

avec :

François Guyot (Professeur, minéralogiste au Muséum national d'Histoire naturelle.), Marie-Christine Maurel (Professeure de Biologie cellulaire et moléculaire à Sorbonne Université et au MNHN).

En savoir plus

C’est une question que l’homme se pose depuis qu’il est homme. Comment la vie est-elle apparue sur Terre ? A l’heure actuelle, plusieurs théories se font concurrence, est-elle née sur les sources géothermales au fond des océans ? Est-elle venue de l’espace froid à bord d’un astéroïde ? Par quel mécanisme est-on passé de l’inerte au vivant ? Et avec cette nouvelle question, tout récente : et si la vie était apparue plusieurs fois et était finalement le plus banal des scénarios ?

Combien de fois la vie est-elle apparue sur Terre ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour tenter d’apporter quelques réponse à cette insondable question, La Méthode scientifique a le plaisir de recevoir Marie-Christine Maurel, professeur à l’université Pierre et Marie Curie, ainsi qu’au Museum d’Histoire Naturelle et François Guyot également professeur au MNHN et directeur adjoint de l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie.

Pour commencer cette émission, pour poser les enjeux de cette énigme que constitue l’apparition de la vie sur Terre pour les chercheurs, écoutons l’archive du jour. Il s’agit d’un extrait du film « La chimie aux origines de la vie », un film qui date de 1997 et où nous entendons André Brack, biophysicien et exobiologiste, comparer notre histoire à un livre.

  • Pour visionner le film CNRS Images dont l'archive du jour était tirée : La Chimie aux origines de la vie (1997)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage l'Origine des roches

7 min

Les références musicales :

“Chemicals, chemistry, mystery and more” par Alvin Lee

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration