Comment explique-t-on que le variant d’un même virus puisse être plus “dangereux” ? ©Getty - Andriy Onufriyenko
Comment explique-t-on que le variant d’un même virus puisse être plus “dangereux” ? ©Getty - Andriy Onufriyenko
Comment explique-t-on que le variant d’un même virus puisse être plus “dangereux” ? ©Getty - Andriy Onufriyenko
Publicité
Résumé

Qu’est-ce qu’un variant ? Comment apparaissent-ils ? Est-ce que d’autres variants vont être amenés à apparaître ? Comment évalue-t-on leurs caractéristiques ? Comment prennent-ils le pas sur le reste ? Comment sont-ils classés par l’OMS ?

avec :

Olivier Schwartz (Directeur scientifique de l’Institut Pasteur, directeur de l’Unité Virus et immunité de l’institut Pasteur).

En savoir plus

Parmi la vingtaine de variants du SARS-CoV2 identifiés, le variant Delta est à l’heure de la rentrée des classes celui qui préoccupe le plus les autorités. Ce variant repéré en Inde en avril 2021 est aujourd’hui majoritaire en France. Plus contagieux, provoquant, selon les premières études, de plus grands risques d’hospitalisation chez les personnes non vaccinées, ce variant aurait également la capacité de mieux résister aux vaccins sans toutefois, et c’est tant mieux, les déjouer complètement. Comment dans ces conditions adapter la stratégie de lutte contre le Covid-19 ? Faut-il envisager la généralisation d’une troisième dose de vaccin ? Et comment mieux anticiper l’émergence de nouveaux variants ? C’est le casse-tête sanitaire que nous allons tenter de résoudre aujourd’hui.

Covid 19 : l'ombre du delta plane, c’est le programme mutant qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour parler du variant delta nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Sandrine Sarrazin, chargée de recherche Inserm au centre d’Immunologie de Marseille Luminy. Nous recevons également Olivier Schwartz, directeur de l’Unité Virus et Immunité de l’Institut Pasteur.

Le reportage du jour

Pour comprendre la sensibilité du variant delta face aux anticorps monoclonaux et à ceux des personnes déjà infectées ou vaccinées, l’Institut Pasteur a réalisé une étude, publiée dans Nature le 8 juillet dernier. Reportage dans l’unité virus et immunité, avec Delphine Planas, postdoc, qui a participé à cette étude, réalisée en collaboration avec l’Hôpital européen Georges Pompidou, le CHR d’Orléans et le CHU de Strasbourg. Grâce à une nouvelle technique, un test de neutralisation semi-automatisé, très rapide, les chercheurs ont  montré que le variant Delta est bien moins sensible aux anticorps que le variant alpha ou bêta. Par Céline Loozen :

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

5 min

Les références musicales

Le titre du jour : "Bonjour les matins" par Alexandre Delano

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Alexandra Delbot
Alexandra Delbot
Collaboration