Comment faire en sorte qu’elles ne deviennent pas un nouvel outil de propagation de fake news ?
Comment faire en sorte qu’elles ne deviennent pas un nouvel outil de propagation de fake news ?
Comment faire en sorte qu’elles ne deviennent pas un nouvel outil de propagation de fake news ? ©AFP - Alexandra ROBINSON
Comment faire en sorte qu’elles ne deviennent pas un nouvel outil de propagation de fake news ? ©AFP - Alexandra ROBINSON
Comment faire en sorte qu’elles ne deviennent pas un nouvel outil de propagation de fake news ? ©AFP - Alexandra ROBINSON
Publicité
Résumé

Qu’appelle-t-on deepfake et comment ces fausses vidéos sont-elles fabriquées ? A quelles fins sont ou peuvent-être utilisés les deepfakes ? Comment peut-on contrôler la propagation des deepfake ?

avec :

Ewa Kijak (Maître de Conférences - Responsable parcours Imagerie Numérique à l’Ecole supérieure d’ingénieurs de Rennes.), Vincent Nozick (Maître de conférences à l’Université Paris-Est Marne la Vallée, chercheur au laboratoire d’Informatique Gaspard Monge.).

En savoir plus

C’est le cauchemar de l’élite politique, la terreur des journalistes en période pré-électorale, une idée dystopique d’un futur où l’on ne pourrait plus croire ce que l’on voit, car tout pourrait être truqué avec un tel degré de sophistication qu’il deviendrait impossible de distinguer une vidéo manipulée d’une vidée originale, ce cauchemar techno-politique a un nom : les deepfake et pourtant, lorsqu’on y regarde de plus près, il n’est pour l’heure pas très compliqué de révéler les supercheries. Alors faut-il craindre les deepfake dans le futur, ou est-ce un épouvantail brandi par des politiques qui manipulent eux même la vérité à leur gré. C’est la question que nous allons nous poser aujourd’hui.

Deepfake : il faut le voir pour le croire : c’est le programme non truqué qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour parler de ces deepfakes, ou hypertrucages en français, de comment on les construit et comment on les détecte, nous avons le plaisir aujourd’hui de recevoir Ewa Kijak, maîtresse de conférences à l’Université de Rennes, membre de l’Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires et Vincent Nozick, maître de conférences à l’Université Paris-Est Marne la Vallée, chercheur au laboratoire d’Informatique Gaspard Monge.

Le reportage du jour

Rencontre avec Denis Teyssou, responsable du MediaLab de l’Agence France Presse. Comment fonctionnent InVid et WeVerify, les extensions de navigateurs internet accessibles à tout le monde, mises au point dans le cadre d’un consortium européen de recherche pour lutter contre les infox et les deepfake ? Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Antoine Beauchamp/ Denis Teyssou InVid et WeVerify

9 min

Pour aller plus loin

Retrouvez tous les compléments d'information sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : « Video killed the radio star » par The Bugles

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration