Comment l'Homme a-t-il domestiqué le feu ?
Comment l'Homme a-t-il domestiqué le feu ?
Comment l'Homme a-t-il domestiqué le feu ? - CC
Comment l'Homme a-t-il domestiqué le feu ? - CC
Comment l'Homme a-t-il domestiqué le feu ? - CC
Publicité
Résumé

Peut-on savoir à quand remonte la maîtrise du feu par l’homme ? En quoi la domestication du feu a-t-elle été déterminante pour l’évolution de notre espèce ? L’usage du feu est-il le propre de l’homme ?

avec :

Ramiro March (Préhistorien, Chargé de recherche CNRS au sein du Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire de l’Université de Rennes.), Antoine Balzeau (chargé de recherches au CNRS, chercheur au Muséum National d'Histoire naturelle de Paris).

En savoir plus

Et si l’histoire de l’humanité n’était, tout compte fait, qu’une histoire de combustion ? Si comme de nombreux paléoanthropologues le pensent, la domestication du feu, et avec elle la cuisson des aliments, l’optimisation de la mastication et de la digestion, et donc la libération de place pour le développement du cerveau d’une part, mais aussi la constitution d’un foyer, c’est à dire d’un espace social autour duquel peut se retrouver le groupe. Si tout cela était cet acte fondateur qui avait fait de nous ce que nous sommes, qui nous avait fait basculer de l’animal vers l’humain ? Cette hypothèse, pour séduisante qu’elle soit, continue de nous échapper, car en paléontologie comme ailleurs, il n’y a pas plus insaisissable que le feu. 

Domestication du feu, une histoire brûlante... C’est l’histoire que La Méthode scientifique va tenter de vous conter dans l’heure qui vient.

Publicité

Et voici nos conteurs au coin du feu, car quel meilleur endroit pour raconter une histoire ? Nos deux invités en conviendront aisément, Ramiro March, préhistorien, chargé de recherche CNRS au Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences et Histoire de l’Université de Rennes et Antoine Balzeau, paléoanthropologue, chargé de recherche CNRS, chercheur au Muséum National d’Histoire Naturelle “33 idées reçues sur la préhistoire” avec Olivier-Marc Nadel, aux éditions Belin. Sans oublier l'exposition « Feu » à la Cité des sciences et de l'industrie ouverte depuis le 10 avril, jusqu’en janvier 2019.

Le reportage du jour

Rencontre avec Ségolène Vandevelde, doctorante au sein de l’équipe Archéologies environnementales de Sorbonne Université. L’étude des suies de la Grotte Mandrin dans la Drômerévèle la fréquentation à l’échelle micro-chronologique du lieu par Néandertal et Sapiens. Pour aller plus loin et comprendre cette méthode dite de fuliginochronologie, voici une vidéo explicative. Reportage par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage " suie préhistorique" avec Ségolène Vandevelde

10 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : Light my fire par Etta James

Générique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration