Orientation d'un solénoïde mobile en fonction du champ magnétique terrestre.
Orientation d'un solénoïde mobile en fonction du champ magnétique terrestre.
Orientation d'un solénoïde mobile en fonction du champ magnétique terrestre. - CC
Orientation d'un solénoïde mobile en fonction du champ magnétique terrestre. - CC
Orientation d'un solénoïde mobile en fonction du champ magnétique terrestre. - CC
Publicité
Résumé

Qu’est ce que l’électricité et le magnétisme ? Comment comprenait-on les phénomènes de nature électrique au cours de l’histoire de la physique ? Et ceux de nature magnétique ?

avec :

Evariste Sanchez Palencia (directeur de recherche émérite au CNRS , à l’Institut Jean Le Rond d’Alembert de l’Université Pierre et Marie Curie en mécanique et mathématiques appliquées), Christine Blondel (agrégée de sciences physiques, docteur en histoire des sciences, est chargée de recherche au CNRS).

En savoir plus

La physique a une vilaine manie : la volonté de tout unifier, de comprendre le monde de l’infiniment petit jusqu’à l’infiniment grand à l’aide d’une seule grande théorie du tout qui s’appliquerait à l’ensemble des phénomènes et des forces à l’œuvre dans l’univers. Le premier pas vers cette grande unification – toujours hypothétique – se produit au 19ème siècle quand l’intuition de plusieurs chercheurs les conduit à penser que l’électricité et le magnétisme sont les deux visages d’un seul et même phénomène. Un physicien et mathématicien, James Clerk Maxwell mettra le tout en équation et poussera sa réflexion un cran plus loin, en incluant la lumière.

Electromagnétisme : l’union fait la force : c’est le programme qui est le nôtre pour l’heure qui vient.

Publicité

Et pour retracer cette histoire passionnante qui est certainement le point de bascule historique vers la physique moderne, nous avons le plaisir de recevoir Christine Blondel, physicienne, historienne des sciences au Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques à la Cité des sciences et de l’industrie, chargée de recherche CNRS et Evariste Sanchez-Palencia, directeur de recherche émérite CNRS à l’Institut Jean Le Rond d’Alembert de l’Université Pierre et Marie Curie – Sorbonne Université.

Le reportage du jour 

En 1820, le savant danois Oersted a découvert le lien profond entre électricité et magnétisme, et ouvre la voie au développement de l’électromagnétisme. Reproduction de son expérience au Palais de la Découverte, avec Kamil Fadel, directeur de l’unité Physique. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "expérience d'Oersted sur le lien entre courant électrique et magnétisme" avec Kamil Fadel au Palais de la découverte

7 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : « Quatuor à cordes en ré Majeur » par César Franck

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

La Bibliothèque des sciences

Jean-Jacques Sczecziniarz nous lit un extrait de la préface du "De Revolutionibus" (1543) :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - La Bibliothèque des sciences " lettre de Copernic au Pape Paul III

2 min

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration