Un éclair de foudre consiste en premier lieu en un courant d'électrons181. Le potentiel électrique nécessaire pour la foudre peut être engendré par un effet triboélectrique182,183
Un éclair de foudre consiste en premier lieu en un courant d'électrons181. Le potentiel électrique nécessaire pour la foudre peut être engendré par un effet triboélectrique182,183
Un éclair de foudre consiste en premier lieu en un courant d'électrons181. Le potentiel électrique nécessaire pour la foudre peut être engendré par un effet triboélectrique182,183 - CC
Un éclair de foudre consiste en premier lieu en un courant d'électrons181. Le potentiel électrique nécessaire pour la foudre peut être engendré par un effet triboélectrique182,183 - CC
Un éclair de foudre consiste en premier lieu en un courant d'électrons181. Le potentiel électrique nécessaire pour la foudre peut être engendré par un effet triboélectrique182,183 - CC
Publicité
Résumé

Qu’est-ce qu’un électron ? Quelles sont les différents domaines d’étude de l’électron ? Comment se comporte l'électron dans la matière ? Comment se classe-t-il dans le modèle standard ?

avec :

Matthieu Delbecq (Maître de conférence à l’Université Pierre et Marie Curie), Jean Iliopoulos (Physicien, fondateur du Laboratoire de Physique Théorique à l'École Normale Supérieure).

En savoir plus

Le modèle standard de la physique des particules est un modèle solide, c’est ce modèle qui ordonne les plus petites briques de la matière, ainsi que les quatre forces qui régissent leurs interactions. Mais régulièrement, ce modèle tangue, comme récemment, suite à une expérience menée au LHC, le Grand Collisionneur de Hadrons à Genève, une dissymétrie dans la désintégration d’un méson, dissymétrie qui, si elle est confirmée, pourrait conduire à la découverte de nouvelles particules et pourquoi pas une particule plus petite que la plus petites d’entre elles l’électron.

Electron, une particule pas si élémentaire, c’est le problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour nous guider dans le monde de l’infiniment petit et nous livrer l’état des connaissances de la physique sur l’électron, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui, Jean Iliopoulos, directeur de recherche émérite au CNRS, fondateur du laboratoire de physique théorique de l’Ecole Normale Supérieure et Matthieu Delbecq, maitre de conférences à l’UPMC, il travaille dans l’équipe Circuits Hybride quantiques du Laboratoire Pierre Aigrain à l’ENS.

Le reportage du jour

Les électrons présentent une dualité onde-corpuscule, qui apparaît en fonction de la manière de les observer. En isolant un électron avec des super-réfrigérateurs, il est possible de les isoler et de mieux les étudier. Reportage au Laboratoire Pierre Aigrain de l’ENS ULM, avec Gwendal Fève. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - reportage "électron onde et corpuscule"

7 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : « Every particle of the atmosphere” par The Mercury Program

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration