Les recherches récentes ont amené à distinguer le concept d'empathie émotionnelle, qui désigne la capacité à ressentir les états affectifs d'autrui, du concept d'empathie cognitive, c'est-à-dire la capacité à comprendre les états mentaux d'autrui.
Les recherches récentes ont amené à distinguer le concept d'empathie émotionnelle, qui désigne la capacité à ressentir les états affectifs d'autrui, du concept d'empathie cognitive, c'est-à-dire la capacité à comprendre les états mentaux d'autrui. ©Getty -  Cecilie_Arcurs
Les recherches récentes ont amené à distinguer le concept d'empathie émotionnelle, qui désigne la capacité à ressentir les états affectifs d'autrui, du concept d'empathie cognitive, c'est-à-dire la capacité à comprendre les états mentaux d'autrui. ©Getty - Cecilie_Arcurs
Les recherches récentes ont amené à distinguer le concept d'empathie émotionnelle, qui désigne la capacité à ressentir les états affectifs d'autrui, du concept d'empathie cognitive, c'est-à-dire la capacité à comprendre les états mentaux d'autrui. ©Getty - Cecilie_Arcurs
Publicité

Qu’est-ce que l’empathie ? Quelles sont ses causes ? Comment cette capacité a-t-elle évolué ? Comment l’étudie-t-on ?

Avec
  • Aurélien Miralles
  • Catherine Belzung Professeur de neurosciences à l’Université de Tours

Imaginez une personne en cuisine, avec un couteau bien aiguisé, cette personne découpe, mettons, une carotte. La lame est rapide, agile, elle remonte le légume, se rapproche dangereusement des doigts, la personne est distraite un instant, le couteau coupe tchak tchak tchak et TCHAK ! Bon, ça marche mieux avec l’image mais si malgré tout, vous avez eu un petit mouvement ou un petit pincement de douleur à cette évocation. C’est que vous avez fait indirectement preuve d’empathie, vous avez partagé la douleur à venir de cette personne qui a risqué d’y laisser un bout de doigt. On a souvent pensé que l’empathie était le propre de l’humain. Que nenni ! C’est même un trait fortement conservé par l’évolution !

Empathie, ta souffrance est mienne : c’est le programme partageur qui est le nôtre pour l’heure qui vient, bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour comprendre exactement ce qu’est l’empathie, et comment elle s’exprime tant chez les êtres humains que chez les autres animaux… nous avons le plaisir de recevoir Catherine Belzung, neuroscientifique, professeure à l’université de Tours, autrice de « neurobiologie des émotions » aux éditions UPPR et Aurélien Miralles, chercheur au MNHN.

Le reportage du jour

Comment évaluer l’empathie dans les groupes d’oiseaux ? A travers les vocalisations, qui informe sur la contagion émotionnelle entre les individus en situation de détresse. Reportage dans les volières de cockatiels et diamants mandarins, au Laboratoire Ethologie Cognition Développement de l’université de Nanterre avec son directeur, Sébastien Derégnaucourt. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Sébastien Derégnaucourt

8 min

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Empathy for the devil" par Tim Burgess

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm 

L'équipe