Campagne d'information sur l'endométriose.
Campagne d'information sur l'endométriose.
Campagne d'information sur l'endométriose.
Publicité
Résumé

Qu’est-ce que l’endométriose ? Quels sont les traitements adaptés à l’endométriose ? Quelles sont les pistes de recherches scientifiques pour mieux comprendre cette pathologie ? L’endométriose est-elle encore un tabou ?

avec :

Marina Kvaskoff (Chercheuse à l'Inserm en épidémiologie, spécialiste de l'endométriose), Daniel Vaiman (Directeur de Recherches Inserm et responsable de l’équipe Génomique, épigénétique et physiopathologie de la reproduction à l’Institut Cochin de Paris).

En savoir plus

Il aura fallu attendre la fin du XXème siècle – et encore – pour casser cette idée reçue selon laquelle, avoir mal au ventre pendant ses règles, c’est « normal ». Si des douleurs abdominales ne sont pas systématiquement synonyme d’endométriose, cette maladie chronique, pourtant diagnostiquée dès 1860, commence enfin à être reconnue, et prise en considération. L’endométriose toucherait jusqu’à une femme en âge de procréer sur 10. Elle est encore diagnostiquée très tardivement, jusqu’à 7 voire 10 ans après les premiers symptômes et la recherche biomédicale bute encore sur un traitement efficace et définitif.

Endométriose : une maladie pas encore réglée : c’est le problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient. 

Publicité

Et pour parler de cette maladie encore trop souvent tue, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Marina Kvaskoff, épidémiologiste, chercheuse Inserm à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif et Daniel Vaiman, directeur de recherche INSERM et responsable de l’équipe Génomique, épigénétique et physiopathologie de la reproduction à l’Institut Cochin, à Paris.

Les reportages du jour

Témoignage de Sophie Levasseur. Atteinte d’endométriose, elle nous raconte son expérience et son parcours pour combattre l’endométriose. Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Sophie Levasseur témoignage endométriose

5 min

Rencontre avec Carole Abo, interne en gynécologie obstétrique et actuellement en thèse à l’Institut Cochin. Ses travaux de recherche portent sur l’identification de marqueurs génétiques  de l’endométriose, mais aussi sur le déterminisme génétique et le caractère héréditaire ou non de la maladie. Par Antoine Beauchamp : 

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Recherche génétique et épigénétique sur l'endométriose" avec Carole Abo

5 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : «  In Minute Detail » composé par Alice Guerlot-Kourouklis et Panayotis Koutsodontis  

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration