Tous les mystères physiques et mathématiques concernant la formation des flocons de neige ne sont pas encore percés.
Tous les mystères physiques et mathématiques concernant la formation des flocons de neige ne sont pas encore percés.
Tous les mystères physiques et mathématiques concernant la formation des flocons de neige ne sont pas encore percés. ©Getty -  Cavan Images
Tous les mystères physiques et mathématiques concernant la formation des flocons de neige ne sont pas encore percés. ©Getty - Cavan Images
Tous les mystères physiques et mathématiques concernant la formation des flocons de neige ne sont pas encore percés. ©Getty - Cavan Images
Publicité
Résumé

Comment Etienne Ghys est-il devenu mathématicien et quelle perception a-t-il de sa discipline ? Pourquoi a-t-il décidé de consacrer un livre aux flocons de neige et quels mystères physiques et mathématiques incarnent-ils ?

avec :

Etienne Ghys (mathématicien, professeur à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences, auteur de « La petite histoire des flocons de neige », ed. Odile Jacob.).

En savoir plus

Qui, à l’image de Kepler, ne s’est jamais émerveillé devant un simple flocon de neige déposé par le vent sur la manche de notre manteau, éphémère structure géométrique si délicate, « tant de beauté dans une chose si petite » aurait pensé le mathématicien et astronome allemand, au point de chercher à en comprendre la nature et la structure. Cinq siècles plus tard, la façon précise dont s’organisent les multiples variants des flocons de neige n’est pas encore totalement comprise. Néanmoins, des modèles mathématiques affinés régulièrement depuis en proposent une approche d’explication. C’est de cela, et de bien d’autres choses, dont nous allons parler aujourd’hui avec notre invité.

Etienne Ghys, les maths montées en neige. C’est le programme symétrique qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Nous allons parler aujourd’hui mathématiques, vulgarisation, et flocons de neige avec notre invité Etienne Ghys, mathématicien, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences, directeur de recherche CNRS affecté à l’unité de mathématiques pures et appliquées à l’ENS Lyon et INRIA, auteur de « La petite histoire des flocons de neige » aux éditions Odile Jacob.

Vulgariser les mathématiques – notamment à la radio – n’est pas chose aisée. Mais pourquoi ? Dans d’autres pays, les mathématiques sont bien plus incluse dans la culture scientifique, et dans la culture tout court, mais il est vrai qu’en France, ça coince.

La faute, selon notre invité, à l’enseignement des maths modernes, dont il dit lui-même être un « rescapé ». La France aurait ainsi fait dans les années 30 le choix de l’abstraction et de la déconnexion du concret, et c’est ce choix là que nous serions en train de payer aujourd’hui.

La preuve en est que les maths, ça peut partir d’un objet tout simple, comme un flocon de neige. Les maths, ça peut tendre des passerelles vers d’autres disciplines scientifiques, comme la physique en l’occurrence, n’en déplaise aux puristes. 

Le reportage du jour

Denis Gratias, cristallographe à l’Ecole Supérieure de Chimie de Paris et disciple du mathématicien Yves Meyer, a beaucoup étudié les quasi-cristaux. Ces objets ont très longtemps intrigué les scientifiques pour leur configuration particulière : une symétrie pentagonale, tout à fait interdite selon la théorie posée par les débuts de la cristallographie. Depuis leur découverte par l’israëlien Dan Shechtman en 1982, ces objets sont depuis étudiés pour leur propriétés intéressantes dans le domaine des matériaux. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - REPORTAGE

10 min

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Karma’s an illusion" par Tohu Bohu

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration