Vue d'artiste des lignes de champ magnétique d'un magnétar qui s'entremêlent provoquant des tensions a la surface d'une étoile à neutrons.
Vue d'artiste des lignes de champ magnétique d'un magnétar qui s'entremêlent provoquant des tensions a la surface d'une étoile à neutrons.
Vue d'artiste des lignes de champ magnétique d'un magnétar qui s'entremêlent provoquant des tensions a la surface d'une étoile à neutrons. ©AFP - P.Carril / Leemage
Vue d'artiste des lignes de champ magnétique d'un magnétar qui s'entremêlent provoquant des tensions a la surface d'une étoile à neutrons. ©AFP - P.Carril / Leemage
Vue d'artiste des lignes de champ magnétique d'un magnétar qui s'entremêlent provoquant des tensions a la surface d'une étoile à neutrons. ©AFP - P.Carril / Leemage
Publicité
Résumé

Qu'est-ce qu'une étoile à neutrons ? Que connaît-on de leur composition et de leur structure ? Comment les observe-t-on depuis la Terre ? Qu’est-ce qu’un pulsar binaire et que connaît-on des phénomènes sous-jacents au ralentissement de pulsars ?

avec :

Ismaël Cognard (Directeur de recherche CNRS en radioastronomie rattaché à l’Université d’Orléans).

En savoir plus

Une étoile, de bonne taille, mettons plus de 10 fois la masse solaire, mais pas trop grosse non plus. Cette étoile, en fin de vie, une fois qu’elle a consommé tout son hydrogène et son hélium… Que se passe-t-il ? Elle s’effondre sous la poids de sa propre gravité… Et les forces gravitationnelles en son centre sont si puissantes, que les noyaux atomiques absorbent leur électrons, et produisent massivement des neutrons. 

Lorsque ces étoiles à neutrons, hyper denses, avec des champs magnétiques extrêmement forts, tournent sur elles à très grande vitesse, et émettent ce faisant un signal régulier, on les appelle pulsars.

Publicité

"Etoiles à neutrons : la mort leur va si bien" c'est le programme pulsé qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Et pour tout comprendre à ces astres qui défient à bien des égards la physique, nous avons le plaisir de recevoir Micaela Oertel, astrophysicienne, chercheuse CNRS au laboratoire Univers et Théories (LUTH) à l’Observatoire de Paris, et Ismaël Cognard, directeur de recherche CNRS en radioastronomie au Laboratoire de Physique et Chimie de l’Environnement et de l’Espace de l’université d’Orléans, et responsable scientifique du radiotéléscope de Nançay.

Le reportage du jour 

Rencontre avec Jérôme Guilet, astrophysicien au CEA à l'Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers (l’IRFU). Comment modéliser la formation d’une étoile à neutrons notamment d’un magnétar cette étoile à neutron d’un genre particulier au champ magnétique extrême ? Par Antoine Beauchamp.

LA METHODE SCIENTIFIQUE - REPORTAGE

7 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique. 

En savoir plus : Supernovae, la fabrique des éléments

En savoir plus : Pulsars : la grande horlogerie cosmique

En savoir plus : Quark : la particule ultime ?

En savoir plus : Un peu plus près des étoiles

Les références musicales

Le titre du jour : "I've told every little star" par Linda Scott

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration