L’astérosismologie est la discipline qui étudie les modes de vibration, ou oscillations, des étoiles autres que le Soleil.
L’astérosismologie est la discipline qui étudie les modes de vibration, ou oscillations, des étoiles autres que le Soleil.
L’astérosismologie est la discipline qui étudie les modes de vibration, ou oscillations, des étoiles autres que le Soleil. - Stéphane Charpinet
L’astérosismologie est la discipline qui étudie les modes de vibration, ou oscillations, des étoiles autres que le Soleil. - Stéphane Charpinet
L’astérosismologie est la discipline qui étudie les modes de vibration, ou oscillations, des étoiles autres que le Soleil. - Stéphane Charpinet
Publicité
Résumé

Qu’est-ce que l’astérosismologie ? Comment est-on passé de l'étude des vibrations du Soleil à l’étude des vibrations d’autres étoiles ? Quels sont les principaux instruments scientifiques utilisés ? Que nous apprennent ces relevés sur la structure des étoiles, leurs oscillations et leur évolution ?

avec :

Valérie Van Grootel (Astronome et astrophysicienne, chercheuse FNRS à l’Université de Liège), Rafael Garcia (Directeur de recherche au département d’astrophysique du CEA-IRFU).

En savoir plus

Comment connaissons-nous l’intérieur de notre planète, sa structure profonde ? Non pas parce que nous avons foré jusqu’au cœur, loin s’en faut, mais grâce aux ondes sismiques, qui en se déplaçant et en se répercutant à différentes vitesses, nous renseignent très précisément sur la composition de ce qui nous est inaccessible.

Pour les étoiles, c’est pareil, ou presque. Les observations classiques ne nous renseignent que sur leur surface… Mais deux types d’ondes, acoustiques et gravitationnelles, nous permettent de comprendre leur fonctionnement interne, y compris aujourd’hui pour des étoiles très lointaines, et principalement ce que deviendra notre soleil d’ici 4 milliards d’années : les géantes rouges.

Publicité

"Astérosismologie : attention les secousses !" c’est le programme qui bouge qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Et pour tout comprendre non seulement à cette discipline, mais également à ce qu’elle nous raconte de la vie intérieure des étoiles, nous avons le plaisir de recevoir Valérie Van Grootel, astronome et astrophysicienne, chercheuse FNRS à l’Université de Liège, et Rafael Garcia, directeur de recherche du département d’astrophysique de CEA-IRFU.

Le reportage du jour

Grâce aux observations des télescopes spatiaux, Corot, puis Kepler, Benoît Mosser a pu étudier des étoiles particulières de manière vraiment inédite : les géantes rouges. Elles sont intéressantes car notre propre étoile, le Soleil, finira sa vie en géante rouge, et les travaux de Benoît Mosser nous aident à comprendre l’évolution de l’activité solaire. Il a même mis au point une méthode pour étudier les pulsations de ces étoiles-là, pour décrypter les oscillations par transformée de Fourrier, outil mathématique pour analyser les spectres. Par cette méthode, il espère mieux comprendre l’évolution des étoiles, et surtout, mieux déterminer leur âge, avec une précision inégalée. Ses travaux ont été publiés en 2019 dans la revue Astronomy and Astrophysics. Par Céline Loozen.

LA METHODE SCIENTIFIQUE - REPORTAGE

7 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "Stars are stars" par Echo and The Bunnymen

Le  générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Amel Boucherka
Collaboration