Série Neon Genesis Evangelion
Série Neon Genesis Evangelion
Série Neon Genesis Evangelion
Publicité
Résumé

A quoi la série Neon Genesis Evangelion doit-elle son immense succès ? Quels sont les grands thèmes de la série ? Quelle en fut la genèse ? Comment a-t-elle été reçue au Japon et dans le monde ?

avec :

Julien Bouvard (Maître de conférences en langue et civilisation du Japon contemporain à l'université de Lyon 3), Matthieu Pinon (journaliste spécialisé en pop culture japonaise).

En savoir plus

Vous qui écoutez régulièrement l’émission, depuis 5 ans, vous connaissez sans doute ma passion pour les robots et les monstres géants. Outre les premiers méchas des années 70, imaginez quel fut mon enthousiasme lorsqu’au milieu des années 90 arrivèrent en France des VHS proposant une toute nouvelle expérience du genre. Imaginez un peu : des monstres mythologiques, appelés Anges, parfois abstraits, contre des robots humanoïdes qui s’avèrent être eux-mêmes des monstres, mais pilotés par des enfants dépressifs qui luttent autant contre leurs phobies que dans leurs rapports avec des adultes torturés et pervers. Le tout sur un fond mythologique kabbalistique. Que demander de mieux, que la série anime Neon Genesis Evangelion ?

Evangelion : petits anges partis trop tôt ? C'est le programme traumatique qui est le nôtre pour l'heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour évoquer cette série, qui a fait l’objet d’un remake en 4 films, dont le dernier épisode vient de sortir au Japon et qui est, je pense qu’on peut le dire sans trop d’embarras, peut-être l’une des meilleurs séries anime de l’histoire, nous avons le plaisir de recevoir Matthieu Pinon, journaliste spécialisé en pop culture japonaise et Julien Bouvard, maitre de conférences en langue et civilisation du Japon contemporain à l’université de Lyon 3. 

Les bases documentaires

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

  • [Bande-Annonce] 2021 > Evangelion 3.0+1.0 :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration