Le Mont Everest
Le Mont Everest
Le Mont Everest ©Getty -  John Harper
Le Mont Everest ©Getty - John Harper
Le Mont Everest ©Getty - John Harper
Publicité
Résumé

L'actualité des sciences vue par Olivier Lascar de Sciences & Avenir, Mathilde Fontez d'Epsiloon et Fabienne Chauvière des Savanturiers sur France Inter.

avec :

Fabienne Chauvière, Olivier Lascar (Rédacteur en chef du pôle numérique de "Sciences & Avenir"), Mathilde Fontez (Rédactrice en chef d'Epsiloon).

En savoir plus

Selon la dernière mesure en date, l’Everest culmine à 8848,86 m. Si le toit du monde s’est élevé de 86 cm en 50 ans, il n’en demeure pas moins un espace fragile placé sous surveillance scientifique. Qu’ont en commun une araignée, un aigle et une moule ? A priori peu de choses si ce n’est que ces animaux inspirent les ingénieurs spécialistes de biomimétisme dans des domaines aussi variés que l’énergie ou les nouveaux matériaux. Et enfin un nouveau modèle théorique serait en passe d’expliquer les anomalies relevées dans le fond diffus cosmologique. Un modèle qui a de quoi faire frémir la communauté des cosmologistes.

Everest, biomimétisme et anomalies du fond diffus cosmologique, tel est le menu de cette table ronde actualités pour l’heure qui vient, bienvenu dans la Méthode scientifique.

Publicité

Et pour parler de ces trois sujets alléchants, j’ai le plaisir de recevoir aujourd’hui Fabienne Chauvière, productrice des Savanturiers sur France Inter, vous publiez aujourd’hui aux éditions Flammarion le livre "L’intelligence du vivant". Avec nous également Olivier Lascar, rédacteur en chef du pôle numérique de "Sciences et Avenir" et enfin Mathilde Fontez, rédactrice en chef d’Epsiloon, le tout nouveau magazine scientifique mensuel, dont le premier numéro paraîtra fin juin. 

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Anomalies du fond diffus cosmologique, par Mathilde Fontez

58 min

Le biomimétisme, par Fabienne Chauvière

58 min

Sur l'Everest, le plus haut laboratoire scientifique au monde, par Olivier Lascar

Les références musicales

Le titre du jour : "Le vol des sorcières" par Abraham Fogg

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration