L’urbanisation affecte l’environnement et les animaux qui vivent en milieux urbains. ©Getty - Chaker Kalai / EyeEm
L’urbanisation affecte l’environnement et les animaux qui vivent en milieux urbains. ©Getty - Chaker Kalai / EyeEm
L’urbanisation affecte l’environnement et les animaux qui vivent en milieux urbains. ©Getty - Chaker Kalai / EyeEm
Publicité
Résumé

Quelles espèces constituent la faune urbaine ? Quelles sont les conséquences de l'urbanisation sur la faune ? Comment cette faune réussit-elle à s'adapter à la ville ? Comment concilier urbanisme et protection des écosystèmes urbains ?

avec :

Gilles Boeuf (Biologiste, président du Muséum d’histoire naturelle de 2009 à 2015.), Emmanuelle Baudry (Enseignante-chercheuse au Laboratoire Écologie - Systématique et Évolution (ESE) à l’Université Paris Saclay).

En savoir plus

Peut-être avez vous vu, récemment, en ville, ces corneilles en bande déchiqueter les sacs poubelles transparents, voire prendre en chasse des passants qui s’approchent trop près de leur nid ? Peut-être avez vous aperçu des perruches à collier, qui s’installent de préférence dans les endroits bruyants pour que les prédateurs les repèrent plus mal ou des renards fureter non loin des cimetières ou des friches industrielles ? Sans parler des rats, des pigeons, des écureuils gris, voire des ratons laveurs ou des moustiques : la ville transforme la faune, fait évoluer plantes et animaux. Plongeons ensemble dans le vaste monde de la faune urbaine.

Faune urbaine : du goudron et des plumes ! C’est le programme à poil qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour évoluer parmi ces animaux et comprendre ce que la ville leur fait, ou ce qu’ils font à la ville, nous avons le plaisir de recevoir Emmanuelle Baudry, enseignante-chercheuse au laboratoire écologie systématique et évolution à l’Université Paris-Saclay et Gilles Bœuf, biologiste, professeur à Sorbonne Université, président du CEEBIOS, le Centre d’études et d’expertise en biomimétisme, et professeur invité au Collège de France.

Le reportage du jour

En ville, certaines espèces développent des stratégies opportunistes et prolifèrent de plus en plus, avec pour certains, une sensation d’invasion : les corneilles. Elles trouvent dans nos poubelles un complément alimentaire. Au Jardin des plantes, où beaucoup de gens viennent pique-niquer, c’est l’endroit idéal pour elles. Frédéric Jiguet, ornithologue au CESCO du Muséum, coordonne une étude, un suivi depuis 2015 pour évaluer le lien entre leur prolifération et la consommation de nos déchets. Par Céline Loozen :

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

L’impact dévastateur de l’urbanisation sur la faune terrestre (Le Figaro)

Vivre en ville rend-il les animaux plus intelligents ? (Slate, 2020)

On sait enfin pourquoi tant de pigeons sont estropiés à Paris (Le Parisien, 2019)

Biodiversité : vive la ville ! (Science & Vie, 2019)

[A découvrir] Biodiversité urbaine (Universalis)

Comportement, aspect et ADN, les mutations de la faune urbaine (Radio Tele Suisse) #LaMethSci

La faune et la flore en surchauffe (Espace Science, 2018)

Sciences. La ville, facteur majeur d’évolution des espèces (Courrier International, 2017)

Paris : quand une mairie d’arrondissement recrute… des rapaces (Le Parisien, 2017)
[A découvrir] > La biodiversité urbaine, enjeu de nature ou de société ? (MNHN)

Les références musicales

Le titre du jour : Animal par Fakear

Le générique de fin : Says par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Amel Boucherka
Collaboration
Natacha Triou
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Hélène Trigueros
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration