L'hyperpuissance de l'informatique
L'hyperpuissance de l'informatique - CC
L'hyperpuissance de l'informatique - CC
L'hyperpuissance de l'informatique - CC
Publicité

A quel point l’informatique a-t-elle transformé la société ? Entre l’internet des objets, l’industrialisation, la médecine la santé, l’activité de recherche scientifique ? Comment l’informatique a-t-elle induit un schéma mental nouveau dans la manière de penser, concevoir et résoudre les problèmes ?

Avec
  • Gérard Berry informaticien, Professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences

Avons-nous pris toute la mesure de la façon dont l’informatique bouleverse notre existence entière ? A force d’entendre parler jour et nuit de révolution numérique, cette expression n’a-t-elle pas perdu son signifié alors même que depuis l’irruption de l’informatique dans nos vies il y a 50 ans, c’est notre rapport au faire, au dire, au comprendre, et jusqu’aux niveaux les plus intimes de notre vie quotidienne qui ont été modifiés en profondeur ? Et jusqu’où vont nous emporter ces nouveaux outils, que l’on qualifie « d’intelligences artificielles » alors mêmes qu’ils ne sont, pour la plupart, que des machines certes très efficaces mais diablement bêtes ?

Gérard Berry : le meilleur des mondes informatiques : c’est notre troisième grand entretien de cette nouvelle saison, et notre invité pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique. 

Publicité

Le reportage du jour

Yassine Aboukir est ce qu’on appelle un hacker éthique. A la différence d’un hacker malveillant qui cherche à exploiter les faiblesses des systèmes informatiques qu’il trouverait, Yassine Aboukir chasse les failles de sécurité dans les systèmes informatiques de grandes entreprises pour les prévenir de l’existence de ces points faibles. Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage - Yassine Aboukir hacking éthique

3 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour :  Computer world par Kraftwerk

Générique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow

Sur le même thème 

59 min
1h 00
59 min

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Natacha Triou
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration