L' ouvrage majeur de Giordano Bruno s'intitule "De l'infinito, universo e Mondi" (De l'infini, l'univers et les mondes).
L' ouvrage majeur de Giordano Bruno s'intitule "De l'infinito, universo e Mondi" (De l'infini, l'univers et les mondes).
L' ouvrage majeur de Giordano Bruno s'intitule "De l'infinito, universo e Mondi" (De l'infini, l'univers et les mondes).
L' ouvrage majeur de Giordano Bruno s'intitule "De l'infinito, universo e Mondi" (De l'infini, l'univers et les mondes).
L' ouvrage majeur de Giordano Bruno s'intitule "De l'infinito, universo e Mondi" (De l'infini, l'univers et les mondes).
Publicité
Résumé

Avant, on pensait que les astres étaient fixés sur une sphère et que la Terre était immobile, jusqu'à ce que le contraire soit prouvé. Quelles étaient les idées de Giordano Bruno ? Pourquoi a-t-il été brûlé ? Quelle a été son influence sur la science ? Sur Galileo Galilei ?

avec :

Yves Hersant (Historien, ancien directeur d'étude à l'EHESS.), Jean-Pierre Bibring (Professeur de physique à l'Université Paris-Sud, Centre scientifique d'Orsay et astrophysicien à l'Institut d'Astrophysique Spatiale.).

En savoir plus

Si l’expression « révolution copernicienne » est aujourd’hui lexicalisée pour parler d’un basculement paradigmatique dans l’histoire des sciences, ces révolutions scientifiques, cristallisées autour d’un unique nom, sont souvent le fait de plusieurs personnes, d’un courant de pensée, qui s’incarne parfois au détriment de certains noms qui restent dans l’ombre de l’histoire. Giordano Bruno fait certainement partie de ces noms obscurcis, disciple de la pensée copernicienne, préfigurateur de Galilée, penseur itinérant sur les routes de l’Europe de la Renaissance, rejeté par tous et mort sur le bûcher de l’inquisition romaine pour avoir parjuré sa foi.

Giordano Bruno : la terre, le soleil et l’infini, c’est le problème dont nous allons nous saisir dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour évoquer cette histoire aussi tumultueuse qu’itinérante et on vous annonce d’ores et déjà qu’elle se termine mal, nos narrateurs sont aujourd’hui Yves Hersant, historien, ancien directeur de l’EHESS et Jean-Pierre Bibring, professeur de physique à l’Université Paris-Sud, centre scientifique d’Orsay, et astrophysicien à l’Institut d’Astrophysique Spatiale.

"Nous déclarons cet espace infini, étant donné qu'il n'est point de raison, convenance, possibilité, sens ou nature qui lui assigne une limite" Giordano Bruno, L'infini, l'univers et les mondes (1584)

Le reportage du jour

Pourquoi Giordano Bruno n’a-t-il pas eu la postérité attendue dans la philosophie postérieure à la Renaissance ? Rencontre avec Marion Lieutaud, philosophe et chercheuse associée au centre de philosophie médiévale Pierre Abelard de la Sorbonne. Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage "Giorgano Bruno" avec Marion Lieutaud

8 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : « Exultate Deo » par Giovanni Pierluigi Da Palestrina

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

La Bibliothèque des sciences

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration