Le temps a une directionnalité, une irréversibilité, les phénomènes se passent toujours dans un sens et jamais dans l’autre. ©Getty - DigiPub
Le temps a une directionnalité, une irréversibilité, les phénomènes se passent toujours dans un sens et jamais dans l’autre. ©Getty - DigiPub
Le temps a une directionnalité, une irréversibilité, les phénomènes se passent toujours dans un sens et jamais dans l’autre. ©Getty - DigiPub
Publicité
Résumé

Quel regard porte la philosophe Isabelle Stenger sur la science contemporaine ? Quel éclairage philosophique apporte-t-elle réciproquement sur les concepts physiques étudiés par Ilya Prigogine sur les phénomènes thermodynamiques, sur l’entropie et la flèche du temps, sur l’irréversibilité ?

avec :

Isabelle Stengers (Professeure de philosophie des sciences, retraitée de l’Université libre de Bruxelles).

En savoir plus

Et si la méthode scientifique, celle là même qui donne son nom à cette émission, était une forme d’illusion, ou en tout cas un paradigme autoritaire qu’il faut impérativement critiquer ? Et si, au fil du temps, les sciences s’étaient peu à peu définies de façon guerrière, et donc anti-démocratiques. Si le progrès scientifique, loin d’être accessible à tous et pour tous, était en fait un affrontement constant du nouveau contre l’ancien, de la parole qui fait autorité contre toutes les autres qui sont discréditées. Ces questions traversent depuis toujours la pensée de la philosophe Isabelle Stengers, qui les réunit dans un ouvrage somme Cosmo-politiques.

L'invitée

  • Isabelle Stengers, professeure émérite de philosophie des sciences à l’Université libre de Bruxelles, autrice de Cosmopolitiques (La Découverte, collection Les Empêcheurs de penser en rond), qui rassemble 7 essais publiés au milieu des années 1990.

Le reportage du jour

Dans ses réflexions philosophiques, Isabelle Stengers s’est beaucoup inspirée des travaux d’Ilya Prigogine, récipiendaire du prix Nobel de chimie en 1977 pour ses travaux en thermodynamique, et avec qui elle a publié son premier livre en 1979. Prigogine a étudié en particulier la question de l’irréversibilité des processus physiques. Exemple avec la réaction oscillante, phénomène thermodynamique hors-équilibre, théorisé par Prigogine. Avec Kamil Fadel, médiateur à Universcience. Par Céline Loozen

Publicité

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

6 min

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

58 min

Les références musicales

Le titre du jour : Irreversible par Tuvaband

Le générique de début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Le générique de fin : Says par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Eve Etienne
Collaboration
Hélène Trigueros
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration
Amel Boucherka
Collaboration