Portrait du mathématicien français Alain Connes, 2013.  ©AFP - Leemage
Portrait du mathématicien français Alain Connes, 2013. ©AFP - Leemage
Portrait du mathématicien français Alain Connes, 2013. ©AFP - Leemage
Publicité
Résumé

Quel a été le parcours d’Alain Connes ? Pour quels travaux a t-il reçu la médaille Fields et la médaille d’or du CNRS dans sa carrière ? A quoi s’intéresse-t-il entre les mathématiques, la physique et la musique ? Quelle est sa vision profonde du temps, de l’espace ?

avec :

Alain Connes (membre de l'Académie des sciences, Professeur au Collège de France, à l'I.H.E.S. et à l'Université OSU, Columbus aux États-Unis.).

En savoir plus

On retrouve souvent chez les grands scientifiques ce point commun, cette ligne de fuite ou cette échappée belle vers le monde des arts. Poètes, musiciens, peintres ou romancier en l’occurrence, pour Alain Connes, médaille Fields et médaille d’or du CNRS, mathématicien, à l’origine de la géométrie non-commutative, une branche des mathématiques qui a pour ambition d’embrasser la GUT, la Grand Unified Theory, la théorie du tout qui réconcilierait la relativité générale et la mécanique quantique. Romancier, donc, musicien aussi, mais avant tout et pour toujours chercheur obsessionnel.

Alain Connes est le grand invité de La Méthode scientifique pour l’heure qui vient.

Publicité

Le reportage du jour

Témoignage de Jacques Dixmier, ancien directeur de thèse d’Alain Connes, sur le lien entre la musique, les rythmes et les nombres. Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Témoignage de Jacques Dixmier

7 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le titre du jour : Quatuor pour la fin des temps par Olivier Messiaen

Générique du début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Générique de fin : Bergschrund par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration