Depuis la synthèse du 1er polymère plastique au début du XXe siècle, la production de ces matériaux a augmenté de manière exponentielle.
Depuis la synthèse du 1er polymère plastique au début du XXe siècle, la production de ces matériaux a augmenté de manière exponentielle.
Depuis la synthèse du 1er polymère plastique au début du XXe siècle, la production de ces matériaux a augmenté de manière exponentielle. ©Getty - John Lund
Depuis la synthèse du 1er polymère plastique au début du XXe siècle, la production de ces matériaux a augmenté de manière exponentielle. ©Getty - John Lund
Depuis la synthèse du 1er polymère plastique au début du XXe siècle, la production de ces matériaux a augmenté de manière exponentielle. ©Getty - John Lund
Publicité
Résumé

Que connaît-on de la pollution aux microplastiques dans l’atmosphère ? D’où proviennent ces particules ? Que connaît-on des potentiels risques sanitaires associés ? Quel est l’état de nos connaissances actuelles concernant la dynamique du plastique entre étendues d’eau et atmosphère ?

En savoir plus

Les microplastiques sont partout. Nous l’avons déjà évoqué ici : notamment dans les océans, plusieurs millions de tonnes s’y déversent chaque année. 

Ils sont ingérés par les organismes marins, puis reviennent dans nos assiettes, dans notre organisme, sont évacués dans l’eau… et ainsi de suite, c’est le cycle contemporain de ces minuscules particules de plastique, dont on a du mal à évaluer la toxicité réelle. Mais ce cycle oublie un secteur important : l’atmosphère. Une étude récente montre que ces microplastiques se déplacent par voie aérienne et polluent des sites quasi-inaccessibles. 

Publicité

"Il y a du plastique dans l’air" c'est le programme polluant qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans "La Méthode Scientifique" !

Et pour comprendre comment ces minuscules particules de plastiques sont transportées jusqu’au sommet des montagnes, et quel est leur cycle de voyage, nous avons le plaisir de recevoir Gaël Le Roux, biogéochimiste, directeur de recherche CNRS au laboratoire d’écologie fonctionnelle et environnement de Toulouse, et Jeroen Sonke, directeur de recherche CNRS en géochimie de l’environnement. Ils sont tous deux co-auteurs de l’étude publiée en décembre dans Nature Communications sur la présence de microplastiques au sommet du Pic du Midi.

Le reportage du jour

Entretien avec Rachid Dris, maître de conférence à l’Université Paris Est Créteil Val-de-Marne et chercheur au Laboratoire Eau Environnement Systèmes Urbains, le LEESU. Comment mesurer le taux de microplastiques issus de fibres textiles dans l’air et quelles différences existe-t-il entre l’air intérieur et l’air extérieur ? Par Antoine Beauchamp. 

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage

8 min

Le recherche montre en main 

En quatre minutes, Charlotte Lefebvre présente sa thèse, qu'elle effectue dans le cadre de l’École doctorale Sciences et Environnements, en partenariat avec le laboratoire Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux (EPOC) et l'Institut de Chimie et de Biologie des Membranes et des Nano-objets (CBMN), sous la direction de Jérôme Cachot et de Sophie Lecomte, depuis octobre 2018.

"Distribution spatiale et temporelle de la contamination microplastique au sein d'une lagune mésotidale : le Bassin d'Arcachon."

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

Les références musicales

Le titre du jour : "The air that I breathe" par The Hollies

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration