Insomnie, voyage au bout de la nuit

Insomnie
Insomnie ©Getty - PhotoAlto/Frederic Cirou
Insomnie ©Getty - PhotoAlto/Frederic Cirou
Insomnie ©Getty - PhotoAlto/Frederic Cirou
Publicité

Quelles sont les causes de l’insomnie ? Faut-il favoriser la piste psychologique ? Génétique ? Métabolique ? Est-elle forcément une maladie chronique ? Quels sont ses effets sur la santé ? Quelles solutions contre l’insomnie ?Les somnifères sont ils une solution viable ?

Avec
  • Joëlle Adrien Présidente de l'Institut national du sommeil et de la vigilance. Neurobiologiste, directrice de recherche à l'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale), spécialiste du sommeil
  • Claude Gronfier chercheur neurobiologiste à l'Inserm, spécialiste des rythmes biologiques et du sommeil, et vice-président de la Société Francophone de Chronobiologie

“Avec l'insomnie, on a l'impression de s'introduire dans un lieu défendu” disait Marguerite Duras. Un tout récent baromètre de la santé publique en France indique que la qualité de notre sommeil se dégrade très nettement. Nous avons perdu une heure et demie de sommeil par nuit en 50 ans, et nous sommes arrivés, collectivement, sous les 7 heures de sommeil par nuit, jours de repos inclus. Plus d’une personne sur trois est considérée comme « petit dormeur », avec moins de six heures de sommeil par nuit, et les femmes sont plus touchées que les hommes. Paradoxalement, la part d’insomnie semble avoir légèrement reculé à l’heure où plusieurs études, dont une vaste enquête épidémiologique, relève des prédispositions génétiques à l’insomnie. Où en est-on, qu’en sait-on, et pourquoi dormons nous si mal ? 

Insomnies, voyage au bout de la nuit : c’est le programme éveillé qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour évoquer l’état de nos connaissances sur l’insomnie, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Joëlle Adrien, neurobiologiste à l’INSERM et présidente de l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, Claude Gronfier, neurobiologiste à l’INSERM, président de la Société francophone de chronobiologie et Caroline Brun, c’est vous qui a coordonné le dossier « Stress et sommeil » dans le numéro du mois de mars de notre partenaire Sciences et Avenir.

Le reportage du jour

Les apnées obstructives du sommeil sont des arrêts involontaires de la respiration, qui surviennent durant le sommeil. Elles durent plus de 10 secondes, et se produisent plusieurs fois par nuit, à des fréquences variables par heure. Le lien entre ces apnées obstructives et l’insomnie n’est pas évident, et pour les bien diagnostiquer, le Dr Alain Lurie, pneumologue, a mis en place un protocole qu’il propose à ses patients à la Clinique Pierre Cherest- Ambroise Paré de Neuilly sur Seine. Il est l'auteur de l'ouvrage Obstructive Sleep Apnea in Adults, publié en2011 aux éditions Karger**.** Par Céline Loozen :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Céline Loozen "Diagnostic de l'apnée du sommeil comme cause d'insomnie" avec le Dr Alain Lurie, pneumologue à Ambroise Paré

8 min

Le fil de l'émission

A retrouver aussi sur le compte Twitter de La Méthode scientifique

Le Journal des sciences
10 min
La Méthode scientifique
57 min

Les références musicales

Le titre du jour : "Sweet Dreams" par Eurythmics

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

L'équipe