L'Homme de Vitruve de Leonard de VInci
L'Homme de Vitruve de Leonard de VInci
L'Homme de Vitruve de Leonard de VInci
L'Homme de Vitruve de Leonard de VInci
L'Homme de Vitruve de Leonard de VInci
Publicité
Résumé

Le corps humain est-il limité dans son développement ? Génétiquement ou à cause d’agents extérieurs ? Si oui, les a-t-il atteintes ? Peut-il les dépasser ? Doit-il chercher à les dépasser ?

avec :

Alain Froment (Médecin, spécialiste en anthropologie biologique, écologie humaine, épidémiologie de la nutrition et des maladies tropicales. Il a été responsable des Collections d’Anthropologie au Musée de l’Homme à Paris.), Sandrine Cabut (Journaliste), Barbara Demeneix (Professeure au Muséum national d'Histoire naturelle, spécialiste des perturbateurs endocriniens).

En savoir plus

Imaginez un futur où, à rebours de ce que l’humanité a vécu au cours de sa longue histoire, nos descendants seraient plus bêtes, plus flasques, plus fragiles, bref, moins performants en tout. C’est le scénario de la comédie Idiocracy diffusée lundi soir sur Arte et c’est peut-être ce qui nous attend si l’on en croit un certain nombre d’indicateurs qui montrent qu’après des siècles d’évolution et d’amélioration, l’être humain pourrait être en train d’atteindre ses limites, tant sur le plan intellectuel, physique qu’en matière de longévité.

L’être humain a-t-il atteint ses limites ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour évoquer ce problème, ô combien existentiel, La Méthode scientifique a le plaisir d’accueillir autour de la table Barbara Demeneix, biologiste, elle codirige le laboratoire « Évolution des régulations endocriniennes » du Muséum d’Histoire Naturelle, il a publié fin 2016 « Le Cerveau endommagé, comment la pollution altère notre intelligence et notre santé mentale » aux éditions Odile Jacob, Alain Froment, anthropologue, docteur en médecine et en anthropologie biologique, directeur de recherche à l’IRD au sein du Département Hommes, Natures, Sociétés du Muséum d’Histoire Naturelle et Sandrine Cabut, médecin et journaliste au journal Le Monde, vous avez co-signé cette enquête, « Les plafonds de verre de l’humanité » publiée il y a 15 jours dans le supplément science et médecine.

Au cours de cette heure, La Méthode scientifique va donc examiner poste par poste l’évolution des compétences et des capacités de l’être humain au cours des siècles précédents jusqu’à aujourd’hui pour comprendre en effet si nous plafonnons ou pire, si nous sommes entrés en phase de régression mais avant toute chose, posons les termes du débat : ce plafond de verre, cette stagnation que l’on constate lorsqu’on regarde un certain nombre de courbes, c’est une hypothèse ou c’est une certitude ?

  • Rencontre avec Christian Clot, chercheur et explorateur :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Adaptation / Christian Clot

6 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références musicales :

Le titre du jour : "Turn around" par Terranova

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration