Une image diffusée par la Nasa le 26 septembre 2016 montrant de possibles geysers de vapeur d'eau sur la lune Europe de Jupiter - NASA
Une image diffusée par la Nasa le 26 septembre 2016 montrant de possibles geysers de vapeur d'eau sur la lune Europe de Jupiter - NASA
Une image diffusée par la Nasa le 26 septembre 2016 montrant de possibles geysers de vapeur d'eau sur la lune Europe de Jupiter - NASA
Publicité
Résumé

Comment interpréter l’abondance de l’eau dans l’univers ? Quels sont aujourd'hui les grands projets scientifiques ? Par qui sont-ils soutenus ?

avec :

Sébastien Carassou (Astrophysicien, cofondateur de la chaîne Sense Of Wonder sur YouTube), Loïc Mangin (Rédacteur en chef adjoint - Pour la Science), Cécile Lestienne (Directrice de la rédaction du magazine "Pour la Science").

En savoir plus

Barack OBAMA dans les pas de Kennedy, le président américain a déclaré cette semaine vouloir envoyer des hommes sur Mars, avant 2030. Ce genre de projet titanesque, c’est ce qu’on appelle des Moonshots : des tirs vers la Lune, à l’image du projet Apollo. Autrefois l’apanage des Etats, ils sont de plus en plus celui de sociétés privées. Et puis nous parlerons de l’eau, de l’eau, il y en a partout, sur Terre bien sûr, mais aussi dans l’espace, sur les satellites de Jupiter et Saturne. Et qui dit eau dit peut-être vie !

Les Moonshots passent au privé, et de l’eau partout dans l’espace. Ce sont deux des problèmes que nous allons tenter de résoudre dans l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Pour débattre de l’actualité de la semaine, nous sommes donc en compagnie d’Hervé Poirier, Science et Vie, Loïc Mangin Pour la Science et Sébastien Carassou du Le Sense of Wonder.

Vous l’avez entendu dans le Journal des sciences, Barack OBAMA a donc annoncé cette semaine dans une tribune sur CNN que :

Nous avons un but pour écrire le prochain chapitre de l’Histoire américaine : envoyer des humains sur Mars vers 2030 et les ramener sains et saufs sur Terre, avec l’ambition ultime d’y rester pour de bon.

Une tribune qui ne manque évidemment pas de rappeler celle-ci.

Ecouter le discours de Kennedy

10 sec

Les termes sont quasiment exactement les mêmes. C’était le discours de John Kennedy du 25 mai 1961, soit un an après son élection. Le président américain se laissait 10 ans pour envoyer des hommes sur la Lune et les ramener sur terre. La NASA accomplira cet exploit en sept ans.

En lançant cet appel à la fin de son mandat, Barack OBAMA laisse à ses successeurs un peu plus de temps, l’horizon est 2030.

Le deuxième sujet du jour, Xavier MARTINET en parlait tout à l’heure dans le Journal des sciences, de l’eau, de l’eau, de l’eau, il y aurait décidément de l’eau partout dans notre système solaire. Il y en a et il y en a eu sur Mars. Il y en aurait sur le satellite de Jupiter Europe. La NASA a annoncé en grandes pompes il y a 15 jours avoir observé des geysers de vapeur d’eau sortant de l’épaisse croûte de glace. Il y en aurait certainement aussi sur Ganymède, et voilà qu’on apprend qu’il y en a probablement également sur le satellite de Saturne, Dioné.

Cette hypothèse de l’eau partout, c’est une hypothèse assez récente et elle change pas mal de chose dans notre perception de l’univers proche.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références musicales :

Le titre du jour : « Into the galaxy » par MIDNIGHT JUGGERNAUT.

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow.

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration