Un couple de Geochelone
Un couple de Geochelone
Un couple de Geochelone - Jose Antonio / CC
Un couple de Geochelone - Jose Antonio / CC
Un couple de Geochelone - Jose Antonio / CC
Publicité
Résumé

Qu’est-ce que le programme “La Planète revisitée” ? Pourquoi est-il urgent d’inventorier la nature ? Les politiques de protection de la biodiversité sont-elles dépassées ? Quel rôle pour les sciences dans la protection de la biodiversité ?

avec :

Olivier Pascal (Botaniste, directeur du programme « Biodiversité » de l’ONG Pro-Natura International), Philippe Bouchet (Biologiste marin, Professeur au Muséum national d’histoire naturelle, Responsable d’expéditions pour « La Planète revisitée »).

En savoir plus

Qu’est le naturalisme devenu ? Depuis les grandes expéditions du XVIIIème siècle, qui embarquaient à leur bord botanistes, astronomes et géographes, les expéditions contemporaines ont transformé en profondeur la notion même de recensement du vivant. On ne parle plus de nature, on parle depuis 30 ans de biodiversité, pour en dire qu’elle est en péril, qu’elle est gravement menacée, les explorateurs d’aujourd’hui sont la première génération de scientifiques simultanément conscients que les trois quart des espèces de la planète sont à découvrir, et qu’au moins la moitié d’entre elles aura disparu d’ici la fin du siècle.

Planète revisitée, la nouvelle arche : c’est le problème qui va nous occuper dans l’heure qui vient.

Publicité

Nous allons donc parler naturalisme et biodiversité tout au long de cette heure, puisque nous avons la chance d’avoir saisi, quelques jours après leur retour en métropole, deux de ces nouveaux explorateurs, membres de l’expédition La Planète Revisitée qui vient d’achever sa cinquième mission Olivier Pascal, botaniste, responsable du volet terrestre de La Planète Revisitée et Philippe Bouchet, biologiste marin, professeur au Muséum d’Histoire Naturelle et responsable d’expéditions pour La Planète Revisitée.

Le reportage du jour

Nicolas Rabet mène des recerches sur l’évolution et la diversité des microcrustacés. Il nous ouvre les portes de son laboratoire de recherche au Muséum d’histoire naturelle après avoir participé à la cinquième expédition de la Planète revisitée en Nouvelle Calédonie. Par Antoine Beauchamp :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage" La planète revisitée" avec Nicolas Rabet

9 min

Le fil de l'émission

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales

Le tire du jour : « Le naturaliste » d’Agnès Capri

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Zoé Sfez
Production déléguée
Céline Loozen
Collaboration