Synapses dans le cerveau - Creative Commons / Allan Ajifo
Synapses dans le cerveau - Creative Commons / Allan Ajifo
Synapses dans le cerveau - Creative Commons / Allan Ajifo
Publicité
Résumé

Qu’est ce que la conscience ? A quoi sert-t-elle ? Est-ce une fonction cognitive utile ou bien la conséquence physique, chimique, biologique naturelle de l’anatomie du cerveau ?

avec :

Lionel Naccache (Neurologue), Thomas Boraud (Neurobiologiste, spécialiste de l’activité neuronale.).

En savoir plus

Le paradoxe de la conscience, c’est d’être étymologiquement un composé de la science : cum scientia avec le savoir, la connaissance de ce que nous vivons et nous éprouvons. Et pourtant, la science et la conscience ont longtemps été tels deux pôles magnétiques inverses qui se repoussent continuellement. Jusqu’aux années 90 où les neurosciences ont commencé à s’attaquer à ce monument, qui nous définit en tant qu’espèce, monument qui viendrait tout juste d’être circonscrit à trois zones cérébrales précises par une équipe de chercheurs de Harvard. La science aurait-elle fait main basse sur notre conscience ?

La science peut-elle expliquer la conscience ? C’est le problème qui va occuper La Méthode scientifique dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour explorer les recoins de notre conscience, La Méthode scientifique a le plaisir d’accueillir Lionel Naccache, neurologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris et chercheur en neurosciences cognitives à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière et Thomas Boraud, directeur de recherche au CNRS, neurobiologiste spécialiste de l’activité neuronale.

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage ICM

5 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références musicales :

Le titre du jour :“Brain Thing” par DJ Morpheus

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration