Les canons dans la cour d'honneur des Invalides
Les canons dans la cour d'honneur des Invalides
Les canons dans la cour d'honneur des Invalides - Creative Commons
Les canons dans la cour d'honneur des Invalides - Creative Commons
Les canons dans la cour d'honneur des Invalides - Creative Commons
Publicité
Résumé

Les guerres font-elles progresser les sciences ou bien les sciences transforment-elles les guerres ? Pourquoi y a-t-il ce lien indissociable entre sciences et guerres ? La 1ère et la 2ème guerre mondiale ont-elles été les premières guerres scientifiques ? Quel futur pour la guerre ?

avec :

Amy Dahan (Historienne des sciences, mathématicienne, directrice de recherche émérite au CNRS, co-auteure avec Stefan C. Aykut de « Gouverner le Climat ? 20 ans de négociations climatiques ».), Raja Chatila (roboticien, professeur en robotique et éthique des intelligences artificielles à la Sorbonne et directeur de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (Isir)).

En savoir plus

« Il a fallu sans doute beaucoup de science pour tuer tant d’hommes, dissiper tant de biens, anéantir tant de villes en si peu de temps ». Cette phrase, elle est de Paul Valéry au lendemain de la Première Guerre Mondiale, première guerre « scientifique » de l’histoire de l’humanité, même si de tous temps, la science et le combat ont toujours été intimement liés. C’est la science qui a donné naissance à l’arme nucléaire. C’est le déséquilibre technologique qui a donné naissance à la guerre asymétrique, entre la science et la guerre, c’est une histoire d’amour et de haine qui s’écrit depuis la nuit des temps.

La science, un art de la guerre ? C’est le problème que La Méthode scientifique va tenter de résoudre dans l’heure qui vient.

Publicité

Et pour ausculter ce rapport, nous avons le plaisir d’accueillir Amy Dahan, historienne des sciences, directrice de recherche émérite au CNRS, elle a codirigé avec Dominique Pestre « Les sciences pour la guerre : 1940 – 1960 » aux éditions de l’EHESS… ainsi que Raja Chatila, directeur de recherche au CNRS, directeur de l’Institut des Systèmes Intelligents et Robotiques à l’Université Pierre et Marie Curie, et président du comité exécutif IEEE de l’Initiative pour l’éthique des systèmes autonomes.

Alors, nous n’avons pas la prétention, ni le temps, de remonter jusqu’à la taille du premier silex fixé sur un manche en bois, nous allons nous concentrer sur l’ère moderne, le point de basculement selon vous qui vous paraît le plus important dans l’apport scientifique aux conflits, celui qui a fait basculer les choses, qui a changé le paradigme ?

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - Reportage Le Canon de 75

4 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les références musicales :

Le titre du jour : "Enola Gay" par Ochestral Manœuvre in the Dark.

Générique du début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Générique de fin : "Bergschrund" par DJ Shadow

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration