« Ah ! comme l'or tombent les feuilles dans le vent, de longues années innombrables comme les ailes des arbres ! » Extrait du poème Namárië (Le Seigneur des anneaux) écrit en tengwar, avec sa transcription en alphabet latin - TigerTjäder
« Ah ! comme l'or tombent les feuilles dans le vent, de longues années innombrables comme les ailes des arbres ! » Extrait du poème Namárië (Le Seigneur des anneaux) écrit en tengwar, avec sa transcription en alphabet latin - TigerTjäder
« Ah ! comme l'or tombent les feuilles dans le vent, de longues années innombrables comme les ailes des arbres ! » Extrait du poème Namárië (Le Seigneur des anneaux) écrit en tengwar, avec sa transcription en alphabet latin - TigerTjäder
Publicité
Résumé

Quelles différences y a-t-il entre les langues construites et les langues naturelles de la fiction ? Pourquoi vouloir inventer une langue dans une oeuvre de science-fiction ? Quelles sont les principales caractéristiques d’une langue et les incontournables à respecter ?

avec :

Nicole Guilleux (Maître de conférences honoraire de l’université de Caen-Normandie), Frédéric Landragin (Chercheur en linguistique au CNRS).

En savoir plus

tlhIngan Hol Dajatlh'a'? Parlez-vous Klingon ? Personnellement non comme vous venez de l’entendre mais si j’ai pu vous dire cette phrase c’est parce qu’il existe des traducteurs automatiques Français-Klingon, cette race d’extraterrestres belliqueux de la série Star Trek. De même qu’il existe un traducteur automatique Français-Sindarin, l’un des deux langages elfiques inventé par Tolkien. C’est dire l’importance culturelle qu’ont revêtue aujourd’hui ces langages imaginaires dans la culture populaire à tel point qu’une série comme Game of Thrones s’est elle aussi pliée à l’exercice pour convertir les quelques mots du langage des barbares Dothraki présents dans le livre en langage complet et complexe. Aujourd’hui c’est donc La Méthode scientifique LV3 Klingon.

Langues de fiction option Klingon : c’est le programme étranger qui sera le nôtre pour l’heure qui vient.

Publicité

Pour en parler, nous recevons Frédéric Landragin, chercheur en linguistique au CNRS, auteur de “Comment parler aux aliens ?” aux éditions du Bélial'.

Quelques repères

  • Aux langues naturelles s’opposent les langues artificielles, construites, inventées, de fiction, imaginaires, fantasmatiques ou fantastiques, philosophiques, mystiques ou angéliques, universelles et utopiques. En anglais, on parle de “conlangs” pour “constructed languages”.
  • Bien avant la sortie de films tels qu’Avatar ou Premier Contact, on dénombrait déjà plus de 1.000 langues inventées. Elles sont généralement l’oeuvre d’une seule personne qui, en fonction de la motivation initiale, peut être appelée “logophile”, “glossomaniaque”, “fou du langage” ou encore “conlangers” (pour “Constructed Language Creators”).
  • Au-delà de la langue des Minions et des grognements de Chewbacca, on peut trouver dans la littérature de science-fiction des langues inventées telles que les langues efliques de J.R.R. Tolkien, le na’vi d’Avatar (créé par Paul Frommer), le fourchelang (“Parseltongue” en anglais) d’Harry Potter, le “klingon” de Star Trek (créé par Marc Okrand) ou encore le “dothraki” de Game of Thrones (créé par David J. Peterson).
  • Côté cinéma, c’est le succès de films comme “Le Seigneur des Anneaux” qui a participé à l’envie des producteurs de prendre au sérieux la partie linguistique d’une oeuvre fantastique ou de SF. Si on prend le cas de “Game of Thrones” typiquement, si on réussit à créer les dragons les plus réalistes que le monde ait jamais vu, mais que les personnages déversent du charabia, l’illusion ne tiendra pas.

Le fil de l'émission

A retrouver aussi sur le compte Twitter de La Méthode scientifique

Pour aller plus loin

58 min

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by", par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Collaboration
Eve Etienne
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Natacha Triou
Natacha Triou
Natacha Triou
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration