La maladie est surtout, pour Marcel Proust, l’occasion d’une réflexion approfondie sur les rapports entre l’esprit et le corps.
La maladie est surtout, pour Marcel Proust, l’occasion d’une réflexion approfondie sur les rapports entre l’esprit et le corps.
La maladie est surtout, pour Marcel Proust, l’occasion d’une réflexion approfondie sur les rapports entre l’esprit et le corps. ©Getty
La maladie est surtout, pour Marcel Proust, l’occasion d’une réflexion approfondie sur les rapports entre l’esprit et le corps. ©Getty
La maladie est surtout, pour Marcel Proust, l’occasion d’une réflexion approfondie sur les rapports entre l’esprit et le corps. ©Getty
Publicité
Résumé

S’il est évident pour chacun que la peinture, la musique ou la littérature ont été, pour Marcel Proust, des sources d’inspiration essentielles, la science l'a été tout autant. Elle est à la source de certaines des pages les plus poignantes de ses ouvrages. Quel rapport entre Proust et la médecine ?

avec :

François-Bernard Michel (Professeur émérite de la faculté de médecine de Montpellier, médecin pneumologue, poète et écrivain français, membre de l'Académie Nationale de médecine et de l'Académie des beaux-arts), Mireille Naturel (Maître de conférences).

En savoir plus

On a souvent décrit Marcel Proust comme un grand hypocondriaque, obsédé par sa santé, persuadé de souffrir de mille maux imaginaires. Mais Proust était avant tout un grand malade, et un grand anxieux. Souffrant d’un asthme sévère, il a multiplié les consultations et les médecins, pour finir par s’automédiquer, en alternant narcotiques, barbituriques, adrénaline, somnifères…

Cette condition a bien évidemment percolé dans son oeuvre, tant sur la représentation des médecins, de la maladie, que d’une façon plus générale dans la description et la figuration de la souffrance, omniprésente, en faisant le lien entre les affections du corps, et celle du coeur. Proust et la médecine, c’est le vaste chapître que nous ouvrirons aujourd’hui.

Publicité

"Le cabinet du docteur Proust" c’est le programme médical qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue à "La Méthode Scientifique" !

Et pour examiner la façon dont Proust traite la médecine, la maladie et les médecins dans La Recherche, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Mireille Naturel,maîtresse de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III, ancienne responsable du Centre de Recherches Proustiennes de la Sorbonne Nouvelle, et François-Bernard Michel,professeur émérite de la faculté de médecine de Montpellier, et auteur de l'ouvrage “Professeur Marcel Proust” aux éditions Gallimard.

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Méthode Scientifique.

En savoir plus : Proust, le podcast

En savoir plus : Proust et les neurosciences : la mémoire retrouvée

Les références musicales

Le générique de début : "Music to watch space girls by" par Leonard Nimoy

Le générique de fin : "Says" par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Olivier Bétard
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration