L'explosion des messageries instantanées et le besoin de support rapide et disponible ont accéléré la présence en ligne de chatbots.
L'explosion des messageries instantanées et le besoin de support rapide et disponible ont accéléré la présence en ligne de chatbots.
L'explosion des messageries instantanées et le besoin de support rapide et disponible ont accéléré la présence en ligne de chatbots. ©Getty - Carol Yepes
L'explosion des messageries instantanées et le besoin de support rapide et disponible ont accéléré la présence en ligne de chatbots. ©Getty - Carol Yepes
L'explosion des messageries instantanées et le besoin de support rapide et disponible ont accéléré la présence en ligne de chatbots. ©Getty - Carol Yepes
Publicité
Résumé

Qu’est ce qu’un chatbot ? Quels sont les différents types de chatbots ? Comment fonctionnent-ils ? Quelles sont les applications actuelles ? Quel est le futur de ces agents conversationnels ? Quels questions éthiques soulèvent-ils ?

avec :

Catherine Pelachaud (Directrice de recherche à l'ISIR, UPMC, CNRS, elle est spécialiste des interactions humain-machines.).

En savoir plus

Vous y êtes confronté tous les jours depuis quelques années. Qu’il s’agisse d’un petit personnage rigolo dans le coin de votre navigateur qui vous incite à parler avec lui ou à lui poser toutes vos questions, d’un répondeur téléphonique “intelligent” qui vous demande de formuler votre question à voix haute, ou de votre assistant numérique, via votre enceinte ou votre téléphone, qui répond plus ou moins à toutes vos questions : les chatbots, les agents conversationnels, s’ils ne sont pas encore parfaits et assez loin de passer le test de Turing, s’améliorent mois après mois et promettent de se substituer, à termes, aux interfaces que sont l’écran, le clavier… et l’être humain.

Chatbot : parle à ma fenêtre. C’est le programme conversationnel qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Publicité

Et pour tout comprendre au fonctionnement, et à l’amélioration de ces agents informatiques qui veulent nous tenir le crachoir, nous avons le plaisir de recevoir Catherine Pélachaud, directrice de recherche CNRS à l'Institut des systèmes intelligents et de robotique de Sorbonne Université et Nicolas Sabouret, professeur en informatique à l’Université Paris Saclay, enseignant à Centrale Supélec et chercheur au laboratoire interdisciplinaire des sciences du numérique.

Le reportage du jour

Rencontre avec Hugo Mercier, chercheur CNRS en sciences cognitives à l’Institut Jean Nicod à Paris. En collaboration avec Sacha Altay, Anne-Sophie Hacquin et Coralie Chevallier de l’ENS-PSL et l’Inserm, il a développé un chatbot pour lutter contre l’hésitation vaccinale dans le contexte de la COVID-19. Par Alexandra Delbot :

LA_METHODE_SCIENTIFIQUE - REPORTAGE chatbots

6 min

Le recherche montre en main

En quatre minutes, Léa Haefflinger nous présente ses travaux de thèse qu'elle effectue depuis novembre 2021 à l’Université Grenoble Alpes, en thèse CIFRE chez ATOS sur Echirolles, sous la direction de Gérard Bailly et Frédéric Elisei.

Son titre : Gestion de l'attention multi-parties pour un agent conversationnel incarné

Pour aller plus loin

Retrouvez le thread de cette émission sur le fil Twitter de La Méthode scientifique.

Que penser des chatbots ? (Echos Solutions, 2022)

Des principes éthiques pour la conception des chatbots (Mission So Num, 2022)

Chatbots : les conseils de la CNIL pour respecter les droits des personnes (CNIL, 2021)

La menace des « chatbots » manipulateurs (Le Monde, 2021)

Agents conversationnels et chatbots, nos futurs compagnons (Sciences & Avenir, 2021)

Machine Learning : définition, fonctionnement, utilisations (Data Scientest, 2020)

​​Chatbot et Big Data : les agents dépendent des données (Le big data, 2019)

[A découvrir] Cartographie de l’apprentissage artificiel et de ses algorithmes

Intelligence artificielle : elle veut faire parler nos morts (Science et vie, 2019)

Qu'est-ce qu'un chatbot ? (Le Figaro, 2017)

Chatbots : quand l'IA donne la réplique à l'être humain (Sciences & Avenir)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Les références musicales

Le générique de début : Music to watch space girls by par Leonard Nimoy

Le générique de fin : Says par Nils Frahm

Références

L'équipe

Nicolas Martin
Nicolas Martin
Nicolas Martin
Production
Eve Etienne
Collaboration
Hélène Trigueros
Réalisation
Céline Loozen
Collaboration
Alexandra Delbot
Collaboration
Amel Boucherka
Collaboration